Un nouveau remède révolutionnaire contre la migraine !

53 addictologues appellent à soutenir le mois sans alcool : Dry January

Chaque année, l'alcool est responsable de plus de 40...

Intoxication au monoxyde de carbone à Saint-Alban: c’est grave

Le vendredi 8 décembre, des élèves de l'école de...

Alerte sanitaire : un insecticide sous haute surveillance

Un récent rapport de l'Anses met en cause l'insecticide...

Maj le 29 novembre 2023


Martin Ducret apporte des informations sur un nouveau médicament en vente en pharmacie, destiné à traiter la migraine, une pathologie qui affecte environ 10 millions de personnes en France.

Un nouveau médicament pour traiter la migraine

Martin Ducret, médecin et journaliste au Quotidien du Médecin, nous parle aujourd’hui de la migraine, une maladie qui touche 10 millions de Français, et plus particulièrement d’un nouveau médicament pour la traiter, le Vydura.

Martin Ducret explique que la migraine est une céphalée dans le jargon médical, évoluant par des crises répétées de fortes douleurs, souvent d’un seul côté du crâne. Elles sont accompagnées de nausées, de difficultés à supporter le bruit, la lumière ou les odeurs. Les patients sont alors obligés d’arrêter leurs activités et de s’isoler dans le calme et dans la pénombre. Sans traitement, une crise de migraine dure quelques heures, jusqu’à parfois 72h, puis la douleur cesse totalement, jusqu’à l’épisode suivant. Dans certains cas, la migraine peut être précédée par une aura, c’est-à-dire des troubles neurologiques annonciateurs de la crise tels que des troubles visuels.

migraine

Pour les crises de migraine, deux familles de médicaments sont prescrites en première intention : les anti-inflammatoires non-stéroïdiens, comme l’ibuprofène et les triptans. Cependant, 30 à 40% des personnes migraineuses sont réfractaires ou présentent une contre-indication à ces deux types de traitement. Depuis le 10 octobre dernier, un nouveau traitement est disponible en pharmacie, le Vydura. Selon le Dr Dominique Valade, neurologue et ancien chef de service du centre d’urgences des céphalées, à l’hôpital Lariboisière, à Paris, ce médicament par voie orale est très efficace pour traiter les crises migraineuses, mais aussi comme traitement préventif de la migraine.

Néanmoins, ce traitement n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Pour l’Assurance-maladie, ce médicament nécessite des preuves supplémentaires de son efficacité par rapport aux autres traitements disponibles sur le marché. Selon les informations fournies par Martin Ducret, le coût élevé de ce médicament, fabriqué par le laboratoire Pfizer, à au moins 25 euros le comprimé en officine, le rend inaccessible à de nombreuses personnes. Dr Valade et les associations de patients migraineux réclament donc le remboursement de ce traitement sans attendre. Espérons qu’ils seront entendus par l’Assurance-maladie.