Chute de 20% des transactions immobilières en un an : la tendance inquiétante selon le Conseil supérieur du notariat

Philippe DONNART


Selon les informations fournies par le Conseil supérieur du notariat, le marché de l’immobilier en France a connu une année difficile avec une baisse de 18% du nombre de transactions entre septembre 2022 et septembre 2023.

Les transactions immobilières en forte baisse en 2023

Le Conseil supérieur du notariat a révélé une baisse de 18% du nombre de transactions immobilières entre septembre 2022 et septembre 2023. Le total de transactions est passé sous le million pour la première fois depuis longtemps, s’établissant à seulement 928 000.

Les notaires observent également une diminution des tarifs moyens de vente des logements anciens. Cette baisse est en moyenne de 2% pour les appartements en France métropolitaine au troisième trimestre par rapport à l’année précédente. Ces chiffres vont encore baisser de 3,5% d’ici janvier 2024 selon les estimations des notaires.

Impact régional

En Île-de-France, la baisse est encore plus prononcée avec un recul de 5,3% au troisième trimestre. Pour les maisons, cette tendance est encore plus marquée. Ces baisses sont en partie dues à l’envolée des taux d’emprunt et des conditions d’accès au crédit plus strictes pour les ménages.

L'évolution du prix de vente des maisons anciennes en France entre 2005 et 2023 (CONSEIL SUPERIEUR DU NOTARIAT)

Outre la baisse des transactions, les prix des logements diminuent également dans des villes telles que Paris, Nantes, et Lyon, avec une baisse moyenne de 4% sur un an. En revanche, certaines villes comme Toulon, Nice et Marseille ont connu des hausses significatives des prix au cours de l’année.

L’avenir du marché immobilier

Cette baisse généralisée dans le secteur de l’immobilier pose des questions sur l’avenir du marché. Alors que certains endroits ont connu des hausses de prix, de nombreuses régions ont été touchées par une réduction des transactions et la baisse des tarifs de vente, notamment en Île-de-France. Il sera important de surveiller de près les évolutions futures du marché pour comprendre les raisons de ces fluctuations.