Comment calculer le prix de vente de sa maison ?

Pourquoi devenir entrepreneur

Pour beaucoup de gens, l’entrepreneuriat est une voie vers...

Pourquoi le portage salarial est une bonne option pour les freelances

Le portage salarial permet aux salariés portés de bénéficier...

Pourquoi choisir un tour de cou personnalisé pour votre entreprise

Les tour de cou personnalisés sont un excellent moyen...

Comment personnaliser un tampon encreur ?

Il y a plusieurs façons de personnaliser un tampon...

Logiciel de facturation : obligatoire ou pas?

Est-il obligatoire d'utiliser un logiciel de facturation ? Il n'est...

Maj le 13 septembre 2022

Pour vendre votre maison il vous faut en connaître la superficie.
La surface habitable d’une maison est la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escaliers, gaines, embrasures des portes et fenêtres. La surface habitable d’un logement ne prend pas en compte les parties de combles non aménagées ni celles dont la hauteur sous plafonds est inférieure à 1m80.
La surface privative correspond à celle des espaces privatifs du logement : caves et sous-sols, remises, garages, terrasses, loggias et balcons. La surface privative d’un logement loué vide est la surface habitable du logement diminuée de celle des annexes (caves et sous-sol).

Comment réussir la vente de sa maison.

A surface équivalente vous devez comparer votre maison au prix de l’immobilier dans votre secteur, connaître le marché local.
Comparer votre maison à celles qui sont proposées par les agences locales, les sites internet, les offres des notaires, cela vous permettra de faire une bonne estimation de votre bien.

Pour calculer, estimer le prix de vente de votre maison vous devez également prendre en compte les travaux d’embellissement à prévoir.
Vous pouvez également penser au home staging pour la valorisation immobilière. Cette dernière va rendre la visite agréable dans un espace désencombré et dépersonnalisé. Elle représente, en fait, un bon moyen pour parvenir à vendre votre maison rapidement.

Pour réussir votre vente, il vous faut donc faire preuve de professionnalisme et être réactif. La visite du bien est une phase importante dans la vente de votre logement. Il est essentiel de faire bonne impression dès le début de l’opération en mettant tout en place pour attirer l’attention des acheteurs potentiels. Vous devez donc soigner votre présentation et mettre en valeur le mobilier, les éléments décoratifs…
Il faudra également faire en sorte que les acheteurs potentiels soient séduits par le potentiel de votre bien et qu’ils aient envie de l’acquérir. Pour cela, il est essentiel que la maison soit attrayante et agréable à vivre.
Il faut aussi savoir que la visite du bien doit être effectuée avec un maximum d’attention pour ne pas perdre des acheteurs potentiels qui seraient déjà intéressés par votre logement. Il ne faut donc pas négliger cette étape cruciale.

Réaliser les diagnostics nécessaires à la vente d’un bien

Prenez également en compte les frais annexes tels que les diagnostics : exemple avec le diagnostic plomb (ou CREP)
Ce constat, réalisé par un professionnel certifié, permet d’identifier la présence ou non de plomb dans les peintures anciennes des logements anciens construits avant 1949 et situés dans une commune à risque d’exposition au plomb.
Le constat a pour objectifs :

  • De repérer les peintures dégradées contenant du plomb et accessibles sans travaux destructifs ;
  • D’informer le futur acquéreur ou locataire sur l’état des peintures dans le logement ;
  • De fournir des recommandations pour améliorer la sécurité de la maison et les travaux à effectuer pour supprimer le risque d’exposition au plomb.

Les risques d’exposition au plomb sont aujourd’hui faibles, mais le risque résiduel est réel en raison de l’utilisation massive du plomb comme matériau de construction.
En effet, les revêtements intérieurs peuvent être dégradés par une exposition répétée aux vapeurs ou poussières de plomb présentes dans les peintures anciennes des appartements ou maisons construits avant 1949.
Le plomb dans le logement : une réglementation stricte et une surveillance régulière
Depuis 1997, la réglementation impose aux propriétaires de rechercher la présence de plomb dans leur habitation et d’en informer les occupants. Cette obligation est également rappelée dans l’état des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT), consultable en mairie.