Disparition de l’Apple Watch : Découvrez pourquoi !

Philippe DONNART

montre


Apple fait face à une situation inédite aux États-Unis, car suite à un conflit de brevets, deux des trois modèles d’Apple Watch ne sont plus disponibles à l’achat sur le site web de la marque. De plus, les montres connectées seront retirées de tous les magasins Apple Store américains. La possibilité d’un veto de la part de Joe Biden reste une hypothèse.

La décision délicate de Joe Biden face à l’interdiction des Apple Watch

Une décision étonnante du président américain pourrait changer la donne pour l’interdiction d’importer les Apple Watch. Cette situation est similaire à celle vécue par Barack Obama en 2013, lorsque Apple se battait avec Samsung sur des questions de brevets. Cette bataille aurait pu conduire à une interdiction d’importation de l’iPhone 4 et de l’iPad 2 (3G).

Mais cette fois-ci, Joe Biden doit faire face à un tout autre enjeu. En effet, la bataille actuelle concerne une entreprise américaine du nom de Masimo, spécialisée dans la santé et le suivi des patients.

La Commission américaine du commerce international (ITC) a récemment confirmé un jugement en faveur de Masimo, affirmant qu’Apple avait enfreint plusieurs de leurs brevets concernant la mesure du niveau d’oxygène dans le sang via les montres connectées. L’ITC a accordé un délai de 60 jours pour un examen par la Maison Blanche, avant une éventuelle intervention de Joe Biden. Ce délai est arrivé à son terme en ce lundi 25 décembre.

Les pistes envisagées par Apple

La première option pour Apple pourrait être une mise à jour logicielle pour les Apple Watch Series 9 et Ultra 2, visant à modifier la manière dont la mesure du taux d’oxygène est effectuée. Une solution visant à désactiver temporairement cette mesure est également envisagée. Cependant, Masimo a averti que ces changements pourraient ne pas suffire.

Deux autres possibilités s’offrent à Apple : soit acheter Masimo, une entreprise qui réalise un chiffre d’affaires important, soit négocier avec Masimo pour acquérir une licence rétroactive sur les ventes des précédentes générations d’Apple Watch depuis 2020.

Des conséquences immédiates

Après le rejet de son dernier appel, l’Apple Store américain en ligne a indiqué que les Apple Watch Series 9 et Ultra 2 n’étaient plus disponibles à la vente. La disparition des modèles dans les magasins de la marque à la pomme aux États-Unis risque de causer un manque à gagner de 400 millions de dollars pendant la période de Noël.

Cette situation aura également un impact sur le service après-vente des montres pour les clients américains. En effet, Apple ne pourra plus assurer le service après-vente des montres concernées qui ne sont plus sous garantie, car le constructeur a l’habitude de remplacer ces montres par de nouveaux exemplaires.

Les enseignes comme Best Buy, Target ou Walmart pourront continuer à vendre les Apple Watch Series 9 et Ultra 2 jusqu’à épuisement des stocks. Quant à l’Apple Watch SE, qui ne dispose pas de capteur pour le taux d’oxygène, elle ne sera pas concernée par cette interdiction.

L’affaire entre Apple et Masimo risque de faire des remous dans les prochains jours, et une véritable bataille juridique s’annonce entre ces deux géants de la technologie.