Montanou : l’école qui pense à l’avenir !

Philippe DONNART


La procédure d’obtention du permis de construire pour la future école devrait être lancée au cours du mois d’octobre prochain. L’ouverture de l’établissement est prévue pour la rentrée scolaire de 2025. Cette construction nécessitera un investissement total de 13 millions d’euros.

La création d’une nouvelle école au Parc Mathieu fait l’objet d’un projet qui suscite beaucoup d’intérêt et de questions chez les habitants des quartiers de Montanou, Bézis et Donnefort. Après huit ans d’errance administrative, le projet devient enfin une réalité pour le quartier. Une réunion a été organisée par le maire Jean Dionis du Séjour pour répondre aux interrogations des parents et des habitants et pour rassembler tous les acteurs concernés par le projet, des services de l’enseignement à l’architecte en passant par l’Éducation nationale.

Le maire justifie cette décision en soulignant que l’école actuelle a plus de 60 ans et bien qu’elle ait été rénovée il y a cinq ans, il est nécessaire de construire une nouvelle école pour offrir aux enfants un cadre d’apprentissage de qualité. Le coût estimé de ce projet s’élève à près de 13 millions d’euros. Le maire fait également valoir des raisons de sécurité, notamment en raison de la structure fragile de l’établissement actuel et de la proximité d’une usine.

L’une des principales ambitions de ce projet est d’accueillir les enfants des quartiers de Bézis et Donnefort sur le site, en plus des élèves du quartier de Montanou. L’école sera entourée d’un jardin public arboré, ce qui en fera une « école verte ». Le maire indique également que la carte scolaire sera retravaillée, ce qui pourrait entraîner la division de certaines classes si les nouvelles politiques éducatives nationales le permettent.

Cependant, certains parents ont exprimé leur inquiétude concernant l’environnement de travail de la future école en raison de la présence de rats et de ragondins près de la Masse. Le maire reconnaît ce problème et affirme qu’il sera géré.

La réunion publique a également abordé la question de la sécurité routière, car l’école actuelle est située près de grands immeubles. L’accès à la nouvelle école par l’avenue Léon-Blum soulève également des questions en lien avec un projet de piste cyclable entre Bajamont et le centre-ville d’Agen.

Le maire souligne que l’avenir de l’école actuelle n’est pas encore déterminé et évoque des possibilités d’accueillir des services sociaux ou des espaces publics. L’objectif ambitieux est d’ouvrir la nouvelle école pour la rentrée 2025.

Il est important de noter que ce projet de construction est relancé grâce à la révision du Plan de prévention des risques d’inondation. Des travaux ont été effectués pour réduire les risques d’inondation et le projet peut donc maintenant se concrétiser.

En conclusion, la création de la nouvelle école au Parc Mathieu suscite de nombreuses interrogations et intérêts de la part des habitants. Le projet vise à offrir aux enfants un environnement d’apprentissage de qualité et à répondre aux besoins des quartiers environnants. Des questions concernant la sécurité, l’environnement et les infrastructures ont été abordées lors de la réunion publique, et le maire a exprimé son ambition d’ouvrir la nouvelle école d’ici la rentrée 2025.