Val de Garonne : 155 000€ contre la désertification médicale

Philippe DONNART


Pour anticiper les besoins des centres de santé du territoire, l’Agglomération a élaboré une feuille de route détaillée allant jusqu’en 2026. Cette feuille de route met en place un système d’aides ponctuelles qui seront examinées individuellement pour chaque structure de santé. Cette mesure apportera un grand soulagement aux centres de santé de Sainte-Bazeille et de Tonneins qui pourront ainsi bénéficier d’un soutien financier adapté à leurs besoins spécifiques.

Grâce à cette initiative, il est prévu que ces centres de santé pourront continuer à fournir des soins de qualité à leurs patients sans être contraints par des difficultés financières. Cette feuille de route démontre l’engagement de l’Agglomération à veiller au bien-être de sa population en garantissant l’accès à des services de santé de qualité dans toutes ses communes. Elle témoigne également de la volonté de l’Agglomération d’accompagner et de soutenir les structures de santé du territoire pour assurer leur pérennité et leur développement dans les années à venir. Ainsi, cette feuille de route constitue une véritable source d’espoir pour les professionnels de la santé et les habitants de Sainte-Bazeille et de Tonneins qui peuvent désormais envisager l’avenir avec plus de sérénité et de confiance.

La bonne gestion des comptes de Val de Garonne Agglomération confirmée par la Chambre régionale des comptes

Le conseil communautaire de Val de Garonne Agglomération (VGA) s’est réuni le jeudi 28 septembre à Meilhan-sur-Garonne pour la rentrée. Le président, Jacques Bilirit, a annoncé avec satisfaction que la Chambre régionale des comptes (CRC) avait confirmé la bonne tenue des comptes de l’Agglo depuis 2018. Cependant, le rapport de la CRC a également fait quatre recommandations « minimes ».

C’est une bonne nouvelle pour VGA, car cela confirme la rigueur dans la gestion des comptes de l’Agglo. La CRC est un organisme indépendant qui réalise des contrôles sur les budgets des collectivités territoriales.

Une baisse encourageante des déchets

Une autre bonne nouvelle a été annoncée lors du conseil communautaire : une baisse de 7 % des ordures ménagères résiduelles est prévue dès 2022, ainsi qu’une diminution des refus de tri au contrôle des bacs. Cette tendance a été confirmée lors des six premiers mois de 2023, avec une baisse de 8 %. Cependant, il reste encore du travail à faire car le « tout-venant » (déchets non recyclables) reste trop important, notamment les déchets verts.

Pour remédier à cette situation, VGA prévoit d’étendre les consignes de tri, d’installer des composteurs et de mettre en place des actions de prévention. Marie-France Bonneau, vice-présidente en charge de l’environnement, s’est réjouie de constater que ces mesures portent leurs fruits.

La lutte contre la désertification médicale

Un des sujets au cœur des préoccupations de VGA est la désertification médicale. La feuille de route santé présentée par Régine Povéda, en charge du dossier, a reçu l’approbation unanime des élus lors du conseil communautaire.

Ce programme opérationnel qui s’étend sur la période 2023-2026 marque un changement de doctrine de l’Agglo, qui s’autorise désormais à apporter des aides ponctuelles et étudiées au cas par cas aux structures existantes, telles que le Centre de santé du bassin Tonneinquais et du Marmandais. Ces centres, bien que fragiles, connaissent un certain succès selon les maires de Tonneins et de Sainte-Bazeille.

VGA se positionne donc comme un accompagnateur de projets dans le domaine de la santé. Leur action repose sur trois axes : l’attractivité du territoire pour le maintien et l’installation de professionnels de santé, le soutien à l’innovation médicale et la participation à la gouvernance des projets.

Pour mettre en œuvre cette politique de santé, VGA prévoit d’allouer 155 740 euros au budget 2024, notamment pour financer l’emploi de quatre agents à temps plein.

Un avenir prometteur pour Val de Garonne Agglomération

Ces bonnes nouvelles concernant la gestion des comptes de VGA et les efforts pour réduire les déchets ainsi que la lutte contre la désertification médicale montrent que l’Agglo est sur la bonne voie.

Des actions concrètes sont mises en place pour améliorer la situation et répondre aux attentes des habitants. VGA montre ainsi sa volonté de faire de son territoire un lieu attrayant et dynamique, où il fait bon vivre.

L’avenir de Val de Garonne Agglomération semble prometteur, avec des projets ambitieux comme la construction de nouvelles déchèteries, l’installation de compostages, la mise en place de la Taxe de l’enlèvement des ordures ménagères incitative et le soutien à la santé sur le territoire. Tous ces efforts contribuent à améliorer la qualité de vie des habitants et à assurer un avenir durable pour le Val de Garonne.