Alerte ! Pfizer dévoile des effets secondaires inquiétants du vaccin anti-Covid. Vrai ou faux ?

Philippe DONNART

vaccination

Maj le 6 novembre 2023


La campagne de vaccination contre la COVID-19 a commencé et il y a des allégations selon lesquelles Pfizer aurait récemment admis que leur vaccin anti-COVID provoque des myocardites. Les enquêteurs de la Cellule Vrai ou Faux ont donc mené une enquête approfondie pour vérifier la validité de cette affirmation.

Pfizer n’a pas révélé de nouveaux effets secondaires du vaccin anti-Covid

Un ancien Gilet Jaune affirme sur les réseaux sociaux que Pfizer a récemment admis que le vaccin anti-Covid provoque des myocardites. Cependant, ces informations sont fausses. En réalité, Pfizer a déjà évoqué les risques de myocardites dans des communiqués de presse antérieurs.

Des effets secondaires connus depuis longtemps

Dans un communiqué de presse datant de septembre 2023, Pfizer a mentionné les risques accrus de myocardites liés aux vaccins à ARNm contre la COVID-19. Cette information était donc déjà connue, et il n’y a pas eu de révélation récente de la part de Pfizer à ce sujet. Dans d’autres communiqués, comme celui de novembre 2021, Pfizer a également signalé les effets indésirables du vaccin, dont la myocardite. Il est important de noter que ces mentions sont obligatoires aux États-Unis, où les données de sécurité doivent être incluses dans les communications publiques, tout comme sur les notices de médicaments.

De très rares cas de myocardites

En France, les autorités sanitaires suivent de près les effets secondaires des vaccins anti-Covid. L’ANSM a signalé de très rares cas de myocardites, en particulier chez les hommes jeunes. L’incidence de ces effets indésirables est inférieure à 1 cas pour 10 000 vaccinations chez cette population. De plus, une étude britannique a révélé que le risque de myocardite est plus élevé après avoir contracté le COVID-19 que après avoir reçu le vaccin. D’autres études ont également abouti à cette conclusion.

En résumé, les affirmations selon lesquelles Pfizer a fait une révélation récente sur les effets secondaires du vaccin anti-Covid sont fausses. Les risques de myocardites sont connus depuis longtemps et restent très rares selon les autorités sanitaires françaises.