Alerte : Plus de 4 000 médicaments en rupture en France !

Philippe DONNART

Alerte : Plus de 4 000 médicaments en rupture en France !

Maj le 29 octobre 2023


La situation actuelle de pénurie de médicaments affecte différents médicaments, notamment l’amoxicilline et la cortisone. Cette pénurie présente à la fois des interruptions temporaires et d’autres qui s’étendent sur une période prolongée, ce qui devient extrêmement préoccupant selon le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine, qui s’est exprimé jeudi.

Les pénuries de médicaments en France : un problème qui s’aggrave

Depuis plusieurs années, la France fait face à une grave pénurie de médicaments, situation qui s’est encore aggravée avec la pandémie de Covid-19. Actuellement, près de 4 000 médicaments sont en rupture ou risquent d’être en rupture, touchant des domaines variés tels que les antibiotiques, les traitements contre le cancer, les antihypertenseurs et les antidiabétiques. Ces pénuries peuvent être de courte durée, de quelques mois, mais certaines d’entre elles sont de plus longue durée, ce qui crée une situation dramatique.

Une disparité inquiétante dans l’approvisionnement

Il est préoccupant de constater que les pharmacies et les grossistes ne disposent pas de stocks suffisants pour faire face à la demande. Par exemple, l’amoxicilline, qui est un antibiotique largement prescrit, est en rupture chez les grossistes, alors même que les industriels possèdent entre trois et cinq mois de stock. Cette disparité dans l’approvisionnement est inacceptable. Il est essentiel que les industriels libèrent leurs stocks au plus vite afin de les mettre à disposition dans les pharmacies.

Alerte : Plus de 4 000 médicaments en rupture en France !

Des pharmaciens contraints de fabriquer eux-mêmes les médicaments

Face à ces pénuries, certains pharmaciens ont pris l’initiative de fabriquer eux-mêmes les médicaments manquants, comme c’est le cas pour l’amoxicilline. Cependant, cette solution n’est qu’une réponse temporaire et ne peut pas résoudre le problème de manière durable.

Les raisons de ces pénuries

Plusieurs facteurs expliquent ces pénuries de médicaments. Tout d’abord, il y a souvent une inadéquation entre la production et les besoins. Par exemple, l’année dernière, une pénurie de paracétamol a été observée en raison d’une production insuffisante pour faire face à la demande. De plus, certains médicaments sont retirés du marché en raison de tests non conformes, entraînant une rupture de stock. Enfin, une partie des médicaments semble disparaître entre l’industriel et le pharmacien, et personne ne sait où ils vont. Cette opacité dans le circuit d’approvisionnement est préoccupante et nécessite une plus grande transparence.

La relocalisation de la production : une solution à court terme

En juin dernier, le président Emmanuel Macron a annoncé la relocalisation de la production d’une cinquantaine de médicaments essentiels. Bien que cette mesure puisse résoudre partiellement la crise, elle ne s’applique qu’à un nombre restreint de médicaments. Il est essentiel de relocaliser davantage la production afin de ne plus dépendre d’autres nations pour les médicaments essentiels.

En résumé, la pénurie de médicaments en France est un problème qui ne cesse de s’aggraver. Il est urgent de prendre des mesures pour remédier à cette situation, notamment en renforçant l’approvisionnement et en favorisant la production locale de médicaments. La santé des patients ne peut pas être compromise en raison de ces pénuries, il est donc nécessaire de trouver des solutions efficaces et durables.