Pénuries de médicaments : les consommateurs franchissent la frontière pour s’approvisionner

53 addictologues appellent à soutenir le mois sans alcool : Dry January

Chaque année, l'alcool est responsable de plus de 40...

Intoxication au monoxyde de carbone à Saint-Alban: c’est grave

Le vendredi 8 décembre, des élèves de l'école de...

Alerte sanitaire : un insecticide sous haute surveillance

Un récent rapport de l'Anses met en cause l'insecticide...

Maj le 3 décembre 2023


Il est parfois difficile de trouver certains médicaments. Les habitants français vivant à proximité de la frontière essaient de se les procurer à l’étranger, par exemple en Belgique.

La pénurie de médicaments en France attire les Belges à la frontière

À Florenville, en Belgique, à quelques kilomètres de la frontière, les pharmacies voient affluer des Français en quête de médicaments. La raison de cet afflux ? Les pénuries sur certains antibiotiques en France. Selon Renaud Clément, pharmacien à Florenville, la rupture de stock côté français a poussé de nombreux Français à se rendre en Belgique pour acheter des produits injectables en anti-inflammatoires et en corticoïdes.

Des tensions d’approvisionnement qui persistent

La Belgique n’est pas épargnée par les problèmes de pénurie de médicaments, et de ce fait, les Belges sont également contraints de traverser la frontière pour se procurer les traitements dont ils ont besoin. C’est le cas de Corinne, résidente à Carignan, dans les Ardennes, qui recherche un médicament spécial pour ses oreilles, impossible à trouver en Belgique. Ces tensions d’approvisionnement de part et d’autre de la frontière ne devraient pas se résorber avec l’arrivée de l’hiver.

Les pénuries de médicaments en France et en Belgique causent des désagréments importants pour les patients des deux pays.Ces pénuries peuvent entraîner des retards dans les traitements, augmenter le risque de complications médicales et générer une pression supplémentaire sur les systèmes de santé déjà tendus. Les patients, souvent confrontés à l’incertitude et à l’anxiété, doivent parfois se tourner vers des alternatives moins efficaces ou plus coûteuses. Face à ces difficultés, les autorités devront trouver des solutions afin d’assurer un approvisionnement stable et suffisant en médicaments pour tous les citoyens, pour éviter que ces pénuries ne compromettent la qualité des soins de santé dans la région.