Comment faire partir l’humidité dans une maison ?

Comment fonctionne un aérotherme à eau chaude ?

Lorsqu'il s'agit de chauffer un espace, de nombreux systèmes...

Lit Enfant: Mezzanine, Classique ou Superposé ?

Explorons plus en détail les avantages et inconvénients de...

Quel type de déshumidificateur choisir ?

L’humidité est un problème courant dans nos habitations, surtout...

Comment bien choisir un aspirateur de chantier ?

Découvrez les clés pour choisir l'aspirateur de chantier idéal Lorsque...

Les 9 Meilleures Plantes Grasses Résistantes au Gel pour Embellir Votre Jardin

Les plantes grasses, avec leur esthétique graphique et leur...

Maj le 24 janvier 2024

L’humidité est un problème courant qui peut affecter la qualité de l’air et la santé des occupants d’une maison. Avoir une maison sèche et saine est crucial pour prévenir et traiter les problèmes d’humidité. Dans cet article, nous allons explorer les causes de l’humidité, les solutions pour la traiter et les astuces pour prévenir et contrôler l’humidité dans votre maison.

Déterminer les origines de l’humidité

Les soucis liés à la ventilation

Une mauvaise ventilation peut être une cause majeure d’humidité dans votre maison. En l’absence de ventilation adéquate, l’air humide reste emprisonné à l’intérieur, ce qui favorise la formation de moisissures et de condensation. Les signes de problèmes de ventilation incluent de la buée sur les fenêtres, des odeurs de moisissure et de l’humidité sur les murs et les plafonds.

Assurez-vous que votre maison dispose d’un système de ventilation suffisant pour évacuer l’air humide, notamment dans les pièces les plus humides, comme la cuisine, la salle de bains et la buanderie. N’oubliez pas d’aérer régulièrement votre maison en ouvrant les fenêtres ou en utilisant des ventilateurs d’extraction.

Les infiltrations d’eau

Les infiltrations d’eau peuvent entraîner une augmentation de l’humidité dans votre maison. Elles peuvent provenir de différentes sources, telles que des fuites de toiture, des problèmes de plomberie ou des murs poreux. Les signes d’infiltrations d’eau incluent des taches humides ou des moisissures sur les murs, des plafonds qui suintent et des sols détrempés.

Identifiez les sources d’infiltration d’eau et prenez des mesures pour les réparer. Cela peut inclure la réparation ou le remplacement des gouttières, l’étanchéification des murs ou la réparation des fuites de plomberie. Assurez-vous également que l’eau s’écoule correctement autour de votre maison en vérifiant l’inclinaison du terrain et en installant des drains si nécessaire.

La condensation et les ponts thermiques

La condensation se forme lorsqu’il y a une différence de température entre l’intérieur et l’extérieur, ce qui provoque la formation de gouttelettes d’eau sur les surfaces froides, comme les fenêtres et les murs. Les ponts thermiques sont des zones où la chaleur s’échappe facilement, comme les coins des murs ou les planchers en contact avec le sol. La condensation et les ponts thermiques peuvent entraîner des problèmes d’humidité, notamment la formation de moisissures.

Pour prévenir la condensation, maintenez une température stable dans votre maison et assurez-vous que les zones sensibles sont bien isolées. Vous pouvez également essayer d’éviter les activités qui génèrent beaucoup d’humidité, comme sécher le linge à l’intérieur ou prendre de longues douches chaudes, ou investir dans des fenêtres à double vitrage pour réduire la condensation sur les fenêtres.

moisissure-mur-maison

Agir face aux problèmes d’humidité

Optimiser la ventilation

Pour résoudre les problèmes d’humidité liés à la ventilation, installez des ventilateurs d’extraction dans les pièces les plus humides et vérifiez que les conduits d’aération ne sont pas obstrués. Vous pouvez également installer des grilles d’aération dans les murs pour permettre une circulation d’air naturelle. Aérer régulièrement votre maison en ouvrant les fenêtres pendant 15 minutes au moins deux fois par jour.

Il est également nécessaire de nettoyer régulièrement les filtres à air de votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) pour améliorer la qualité de l’air intérieur et éviter l’accumulation d’humidité. Une autre option consiste à installer un échangeur d’air à récupération de chaleur (ERV) ou un ventilateur récupérateur de chaleur (HRV), qui récupère la chaleur de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant, tout en contrôlant l’humidité.

Colmater les fuites et infiltrations

Il est essentiel de réparer toutes les fuites et infiltrations pour éliminer l’humidité dans votre maison. Inspectez votre toit et vos gouttières pour détecter les fuites et les obstructions, et réparez-les si nécessaire. Vérifiez également les tuyaux de plomberie et les appareils ménagers pour détecter les fuites d’eau. Si vous avez des murs poreux, envisagez d’appliquer un revêtement imperméabilisant pour éviter les infiltrations d’eau.

Assurez-vous que le sol autour de votre maison est incliné de manière à éloigner l’eau des fondations. Si nécessaire, installez un système de drainage pour diriger l’eau loin de la maison. Vous pouvez également améliorer l’étanchéité des fenêtres et des portes en installant des joints d’étanchéité de qualité et en vérifiant l’état des joints existants.

Isoler et étanchéifier la maison

Une isolation adéquate et une bonne étanchéité sont essentielles pour lutter contre l’humidité. Vérifiez l’isolation de votre maison, en particulier dans les zones sensibles aux ponts thermiques, comme les coins des murs, les planchers en contact avec le sol et les combles. Ajoutez ou remplacez l’isolation si nécessaire, en utilisant des matériaux isolants de qualité.

Étanchéifiez votre maison en colmatant les fissures et les ouvertures dans les murs, les planchers et les plafonds. Utilisez des matériaux d’étanchéité appropriés, tels que des mastics ou des membranes d’étanchéité, pour empêcher l’air humide de pénétrer dans votre maison. Vous pouvez également envisager d’utiliser des peintures et des revêtements spécialement conçus pour résister à l’humidité et aux moisissures.

Astuces pour prévenir et contrôler l’humidité

Conserver une température stable

Maintenir une température stable dans votre maison est essentiel pour prévenir la condensation et réduire l’humidité. La température idéale se situe entre 18 et 21°C. Utilisez un thermostat pour réguler la température et évitez les variations de température soudaines, en particulier pendant les mois d’hiver. Veillez également à ne pas surchauffer votre maison, car cela peut provoquer une accumulation d’humidité.

En été, utilisez des ventilateurs ou un système de climatisation pour maintenir un environnement frais et sec à l’intérieur. Si vous vivez dans une région humide, envisagez d’installer un système de climatisation qui contrôle également l’humidité relative (HR) pour éviter les problèmes d’humidité.

Employer des déshumidificateurs et absorbeurs d’humidité

Les déshumidificateurs sont des appareils conçus pour extraire l’excès d’humidité de l’air. Ils peuvent être particulièrement utiles dans les zones où l’humidité est élevée, comme les sous-sols, les salles de bains et les cuisines. Choisissez un déshumidificateur adapté à la taille de la pièce et au niveau d’humidité. Assurez-vous de vider régulièrement le réservoir d’eau et de nettoyer le filtre pour maintenir un fonctionnement optimal.

Les absorbeurs d’humidité sont des dispositifs non électriques qui absorbent l’humidité de l’air. Ils sont généralement remplis de substances hygroscopiques, telles que le chlorure de calcium ou les sels de silice, qui retiennent l’eau. Les absorbeurs d’humidité sont idéaux pour les petits espaces et les zones à faible circulation d’air, comme les placards, les armoires et les tiroirs. N’oubliez pas de remplacer régulièrement les recharges pour garantir une absorption efficace de l’humidité.

Surveiller fréquemment l’hygrométrie

Il est primordial de surveiller régulièrement l’hygrométrie (le taux d’humidité relative) de votre maison pour détecter rapidement les problèmes d’humidité. L’hygrométrie idéale se situe entre 40 et 60 %. Utilisez un hygromètre pour mesurer le taux d’humidité de l’air et ajustez vos méthodes de contrôle de l’humidité en conséquence.

Si vous constatez que l’hygrométrie est trop élevée, prenez des mesures pour réduire l’humidité, comme améliorer la ventilation, utiliser des déshumidificateurs ou absorbeurs d’humidité, ou réparer les fuites d’eau. Si l’hygrométrie est trop basse, vous pouvez utiliser un humidificateur pour ajouter de l’humidité à l’air, mais assurez-vous de ne pas dépasser le niveau d’humidité recommandé.

En résumé, il est essentiel de comprendre les causes de l’humidité dans votre maison, de prendre les mesures nécessaires pour traiter les problèmes existants et d’adopter des pratiques préventives pour maintenir un environnement sain et confortable. En suivant les conseils et astuces mentionnés dans cet article, vous pourrez profiter d’une maison saine et agréable pour vous et votre famille.