Choc de l’immobilier : 500 agences fermées en 2023!

Enquête de l’UE sur TikTok : Protection des mineurs en question

Il est essentiel pour l'enquête de déterminer dans quelle...

Alerte : Le grand cormoran en danger dans le Lot-et-Garonne

La Fédération de pêche 47 fait partie des quatre...

Brosses à dents tricolores : le succès Made in France dans l’Oise

"L'entreprise "La Brosserie Française" est spécialisée dans la production...

Île Bleue : l’école maternelle modèle d’économie d’énergie à Saint-Loubès

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes prennent conscience...

Attal donne quelques gages dans la colère des agriculteurs

Gabriel Attal, Premier ministre, a cherché à répondre aux...

Maj le 3 décembre 2023


La hausse des taux de crédit a entraîné une augmentation du nombre de faillites dans le secteur immobilier. En effet, depuis le début de l’année, plus de 500 agences immobilières ont dû fermer leurs portes en raison de la baisse des ventes de maisons et d’appartements. Cette situation délicate est un exemple concret des conséquences économiques de la hausse des taux de crédit.

Les conséquences de la hausse des taux d’intérêt sur le marché immobilier

Aux abords de Poitiers (Vienne), une maison est actuellement en vente depuis presque deux mois au prix de 249 000 euros, sans pour autant attirer d’acheteur. L’expérience de Killian Doudy-Chapa, conseiller en transaction immobilière à l’agence Guy Hoquet, démontre que ce bien aurait trouvé acquéreur rapidement il y a quelques années. Selon lui, les acheteurs semblent avoir intégré la problématique de la hausse des taux d’intérêt, contrairement aux vendeurs qui ont été pris de court par cette évolution rapide.

Les agences immobilières sont impactées par cette hausse des taux d’intérêt, qui a engendré une baisse significative des transactions immobilières. Dans la Vienne, la baisse atteint 14,5% par rapport à l’année 2022. Un agent immobilier, qui a préféré garder l’anonymat, partage sa détresse en déclarant avoir subi une perte de plus de 65% de son chiffre d’affaires après 2022, ce qui l’a contraint à mettre la clé sous la porte il y a quelques mois. Selon lui, seules les agences spécialisées dans la transaction et la location, avec une solide gestion de biens, parviendront à survivre à cette crise. En France, plus de 500 agences immobilières ont fait faillite depuis le début de l’année, mettant en lumière l’ampleur des difficultés rencontrées dans ce secteur.

La hausse des taux d’intérêt, avec des taux avoisinant les 5%, a paralysé le marché immobilier, engendrant ainsi une stagnation des ventes et une envolée des prix. Cette situation impacte également les vendeurs, qui peinent à trouver des acquéreurs prêts à investir dans un bien. La situation reflète une crise profonde dans le secteur immobilier, mettant en danger de nombreuses agences et professionnels du domaine.