Comment construire une niche pour chien gratuit

Balancelle pour bébés: comment opter pour la plus performante balancelle?

Opter intelligemment pour une meilleure balancelle bébé n’est réalisable...

Montre de marque : envie d’en acheter une ?

Il faut savoir que de nos jours, porté une...

Chignons : comment réussir votre chignon ?

Vous vous réveillez souvent en retard ?...

Guide voyage : comment choisir une offre sur un guide voyage ?

Il faut souligner avant toute chose, que seul le...

Loi Duflot : quelles sont les conditions de souscription de cette loi ?

Vous êtes investisseurs? Vous voulez bénéficier dans le domaine...

Savoir comment construire une niche de chien

Acheter une niche pour votre chien ne serait pas très raisonnable car c’est un article souvent très cher que l’on peut faire chez soi avec un minimum de matériel. En effet, faites les plans de votre future niche selon la taille de votre chien, récupérez des anciennes palettes et commencez par les couper selon les mesures que vous aurez inscrites.

Vous verrez que comment construire une niche pour chien gratuit est presque un jeu d’enfant, n’oubliez pas l’étanchéité  et l’isolation, votre toutou a droit au meilleur !

Où trouver du bois pour la niche du chien ?

Vous n’avez pas forcément envie d’investir une fortune dans la niche de votre chien. Vous cherchez donc les bons plans, pour trouver du bois gratuit. Nous allons donc vous donner quelques pistes qui vont vous faire gagner du temps et aussi de l’argent.

  1. La première chose à faire est de vous rapprocher des supermarchés ou enseignes de bricolage autour de chez vous. Ils reçoivent des dizaines de palettes par jour. Si la plupart sont consignées, il y en aura toujours une ou deux cassées que vous pourrez emporter. Vous pouvez aussi demander s’ils n’ont pas des palettes perdues. C’est le nom donné aux palettes non consignées, avec un bois de moins bonne qualité, mais qui sera largement suffisant pour une niche.
  2. La seconde option est de faire le tour des chantiers de construction et de démolition autour de chez vous. Vous trouverez très souvent de vieilles planches de bois qui servaient à obstruer les ouvertures. Vous pourrez même trouver des palettes à ardoises, et donc qui forment déjà un cube. Vous n’aurez plus qu’à couvrir les surfaces.
  3. La dernière option est de faire le tour des encombrants ou des vides maison qui ont lieu autour de chez vous. En fin de journée, les gens seront sûrement prêt à vous donner des vieux meubles, plutôt que de devoir les amener eux-même à la déchèterie.

Comment transporter votre chien ?

Comment transporter votre chienSi vous devez voyager en train ou en avion, et que vous devez impérativement prendre votre chien avec vous, vous devez savoir plusieurs petites choses.

Si vous voyagez en train, il y a deux cas de figures :

  • Votre chien fait moins de 6 kg, il devra alors voyager dans un sac, une cage ou un panier de 45x30x25 que vous devrez placer sur vos genoux. Il devra en plus payer son billet de train, d’une valeur forfaitaire de 7 euros.
  • Votre chien pèse plus de 6 kg. Cette fois, pas de gage ni de panier. Votre chien voyage à vos pieds et doit être tenu en laisse. Vous devez payer un billet, calculé sur la base de 50 % du tarif plein de 2eme classe.

En avion, c’est plus complexe.

  • Si vous voulez voyager avec lui en cabine, chaque compagnie impose une taille et un poids. Sachez par exemple, que chez Royal Air Maroc, le chien et la cage comprise doivent faire 5kg maximum.
  • Pour voyager en soute, vous devez prévoir une cage avec la norme IATA, ainsi que de l’eau et de la nourriture en conséquence pour le chien. Attention, le chien est considéré comme un bagage. Vérifiez donc, combien la compagnie vous autorise de bagages.
  • Vous pouvez également le faire voyager en fret. Dans ce cas, nous vous conseillons une cage pour un grand chien, pour qu’il puisse bouger le temps du vol. Le chien plus la cage doivent faire un poids maximum de 80 kg.

Enfin et quoi qu’il arrive, les chiens à nez retroussé sont interdits d’avion, à cause de leur problème respiratoire potentiel.