Découvrez les produits les plus contaminés par les pesticides!

Philippe DONNART

fruits-pesticides

Maj le 23 février 2024


Lorsque vous effectuez des achats de fruits et légumes non-bio, il est presque certain que vous rencontrerez des résidus de pesticides. Mais quels sont les produits les plus contaminés par ces substances nocives ?

Les pesticides toujours présents dans les fruits et légumes non bio

Selon une étude récente menée par Générations futures, il a été constaté que près de deux tiers des fruits (73,1 %) et quasiment la moitié des légumes (45,8 %) non bio contenaient au moins un résidu de pesticides au cours des années 2017-2021. Ces résultats mettent en lumière la persistance des pesticides dans notre alimentation, malgré les efforts pour limiter leur utilisation.

21 fruits étudiés…

L’étude a porté sur 21 fruits différents, analysés par une ingénieure spécialisée pour le compte de l’ONG. Les résultats ont révélé que certains fruits étaient particulièrement touchés par la présence de pesticides. Par exemple, 93,8 % des échantillons de cerises comportaient la trace d’au moins un pesticide, et plus de 80 % étaient contaminés par plusieurs pesticides. Les pamplemousses, les nectarines, les pêches, les raisins, ainsi que les clémentines, les mandarines et les oranges figuraient également parmi les fruits les plus contaminés.

Il est également alarmant de noter que la quantité de pesticides présents dans certains fruits dépasse la limite maximale en résidus (LMR), qui est le niveau maximal autorisé légalement dans les denrées alimentaires. C’est notamment le cas pour les fruits de la passion, les ananas et les grenades, avec des pourcentages de dépassement de la limite préoccupants.

Cette étude souligne l’importance de sensibiliser le public aux risques liés à la consommation de fruits et légumes contenant des résidus de pesticides. Il est crucial de promouvoir des pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement et de la santé des consommateurs pour réduire l’exposition aux pesticides.

Des mesures pour limiter l’exposition aux pesticides

Face à ces résultats préoccupants, il est nécessaire de prendre des mesures concrètes pour limiter l’exposition aux pesticides dans notre alimentation. Il est recommandé de privilégier les fruits et légumes bio, qui sont produits sans l’utilisation de pesticides de synthèse. De plus, il est essentiel de soutenir les initiatives visant à promouvoir une agriculture durable.