Défi français : Pompes à chaleur, c’est maintenant !

Philippe DONNART


Qu’en est-il de la situation actuelle de la filière des pompes à chaleur en France alors qu’Emmanuel Macron a récemment exprimé son désir de tripler le nombre de ces appareils produits sur le territoire national d’ici à 2027 ?

La pompe à chaleur en France : un marché en pleine croissance

La pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage ou de rafraîchissement d’air qui utilise les calories présentes dans l’air ou le sol pour chauffer les bâtiments. Contrairement aux chauffages traditionnels au fuel ou au gaz, la PAC émet très peu de gaz à effet de serre, voire aucun. En France, le marché de la pompe à chaleur est en pleine expansion, porté par les objectifs du gouvernement en matière de transition énergétique.

Quelles sont les différentes types de PAC ?

Il existe essentiellement deux types de pompes à chaleur : les PAC air-air et les PAC air-eau. Les PAC air-air, très populaires aux États-Unis, produisent à la fois de l’air chaud et de l’air froid, et peuvent également servir de climatiseurs. La plupart de ces modèles sont fabriqués en Asie. Les PAC air-eau, quant à elles, sont principalement utilisées pour le chauffage et sont moins nocives pour l’environnement, puisqu’elles n’utilisent pas de gaz frigorigènes.

La France : un acteur majeur dans le secteur de la PAC

En France, le marché de la pompe à chaleur connait une croissance significative. Selon le ministère de la Transition écologique, plus de 2,6 millions de PAC air-eau sont installées dans le pays, et ce chiffre devrait continuer à augmenter. En 2022, environ 350 000 nouvelles installations ont été recensées. De plus, 700 000 PAC air-air ont été vendues cette année-là, principalement dans le sud de la France pour un usage climatique. Le marché français compte une dizaine de fabricants, principalement des entreprises familiales qui assurent l’assemblage des PAC.

La politique de soutien du gouvernement français

Afin de favoriser la transition énergétique et encourager l’utilisation de la pompe à chaleur, le gouvernement français a annoncé une augmentation des aides à la rénovation énergétique, portant le budget de la rénovation à 5 milliards d’euros. L’objectif est de réaliser au moins 200 000 rénovations complètes des logements l’année prochaine, incluant notamment l’isolation et le chauffage. Cette politique vise également à promouvoir l’industrie française en favorisant la production locale des composants de la PAC.

Dans cette optique, le gouvernement souhaite relocaliser la production de certains composants en France, notamment les compresseurs. Aucun compresseur de PAC n’est actuellement fabriqué dans le pays, voire même en Europe. Le gouvernement prévoit de tripler la capacité de production de PAC en France d’ici la fin du quinquennat, ce qui permettrait d’économiser 2 milliards d’euros par an sur la balance commerciale. La France, en tant que leader industriel, cherche également à exporter ses pompes à chaleur, considérées comme une filière stratégique par l’Union européenne.

Un marché en plein essor

La pompe à chaleur est de plus en plus plébiscitée en France en raison de ses avantages écologiques et économiques. Avec une croissance significative du marché, les fabricants français se positionnent comme des acteurs clés dans le secteur. La demande croissante de PACs représente une opportunité pour l’industrie nationale, qui peut profiter des politiques de soutien du gouvernement pour développer ses activités et créer de l’emploi. L’objectif est de répondre aux enjeux de la transition énergétique et de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.