Environnement: La passionnante conférence d’Ernst Zürcher sur la forêt

Philippe DONNART


L’auteur suisse, qui est à la fois ingénieur forestier et romancier prolifique, plaide en faveur d’une reconnexion significative entre l’homme et la forêt. Son message d’alerte porte sur les risques associés à la monoculture dans les espaces arborés.

L’importance des arbres dans la lutte contre le réchauffement climatique

Les arbres ont longtemps été source d’admiration et de fascination pour l’ingénieur forestier suisse Ernst Zürcher. Dans une conférence passionnée donnée devant un public acquis, il a dévoilé les secrets de la forêt et son rôle essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour Ernst Zürcher, l’arbre est un « maître de la lenteur » et un « gérant de l’espace et du temps ». Mais il voit la forêt comme un tout, où chaque arbre est un organe qui contribue à l’équilibre de l’écosystème. Il compare même l’arbre à l’humain, qui est le bourgeon d’une culture ou d’une société.

La fin de la monoculture

Le chercheur appelle également à la fin de la monoculture, qui est très présente dans le Sud-Ouest de la France. Selon lui, planter des arbres en rangées uniformes appauvrit les sols et nuit à la diversité de la forêt. Il déplore également l’absence de bruits naturels dans ces plantations artificielles. Pour Ernst Zürcher, il est important de revenir à une forêt vivante, où l’on peut entendre les bruissements, les hululements et les craquements.

Il écrit même un livre pour enfants intitulé « À l’écoute de la forêt » qui sera illustré par Marion Alexandre Cantaloube et qui sera publié en 2021.

La forêt comme théâtre sensoriel

Pour Ernst Zürcher, la forêt ne se réduit pas à une simple accumulation de faune et de flore. Elle est un véritable théâtre sensoriel où tous les sens sont sollicités. Marcher pieds nus dans la forêt et prendre un « bain de forêt » serait une expérience bénéfique pour se reconnecter avec la nature et se sentir mieux.

En conclusion, la conférence d’Ernst Zürcher a permis de mettre en lumière l’importance des arbres et de la forêt dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il est essentiel de préserver la diversité des espèces et de favoriser une gestion durable des forêts.

Sur le même sujet, il est alarmant de constater que la déforestation continue à progresser dans le monde. Un rapport alerte que le monde va « dans la mauvaise direction » pour atteindre l’objectif de stopper la déforestation d’ici 2030. En effet, l’an dernier, la déforestation a été supérieure de plus de 20 % à ce qu’elle aurait dû être pour respecter les engagements internationaux.

Il est donc urgent de prendre des mesures pour protéger les forêts et préserver notre environnement. La connaissance et la sensibilisation du grand public sont essentielles pour favoriser une prise de conscience collective et inciter à agir en faveur de la préservation des arbres et des écosystèmes forestiers.