Google révolutionne la météo avec une IA ultra-fiable !

Philippe DONNART

Updated on:

ouragan


Une équipe de chercheurs chez Google DeepMind a développé un système de prévision météorologique utilisant l’intelligence artificielle, qui promet d’améliorer les prévisions au-delà de trois jours.

Les prévisions météo encore plus fiables grâce à l’intelligence artificielle

Une étude récemment publiée dans la revue Science révèle que les prévisions météo à 10 jours pourraient devenir beaucoup plus fiables grâce à l’intelligence artificielle. Des chercheurs de Google Deepmind ont développé un nouveau programme de prévisions météo appelé GraphCast, qui s’est avéré plus fiable et plus précis dans plus de 90% des cas par rapport aux outils traditionnels.

Des prévisions précoces et précises

Le programme GraphCast a prédit la vitesse et la trajectoire de l’ouragan Lee neuf jours avant son arrivée imminente, tandis que les outils traditionnels n’avaient rien détecté avant six jours. Cette avancée pourrait se révéler cruciale pour anticiper des phénomènes météorologiques extrêmes tels que les tempêtes, les canicules ou les pluies diluviennes.

Introduction de l’intelligence artificielle pour améliorer les prévisions

Les prévisionnistes météorologues s’appuient sur des modèles informatiques pour établir leurs bulletins à moyen et long terme. Ces modèles nécessitent une énorme puissance de calcul pour simuler les mouvements de masses d’air et leurs interactions dans l’atmosphère.

L’introduction de l’intelligence artificielle permet d’extrapoler à partir d’un historique de 40 ans de données météo, tout en conservant rapidité et fiabilité. Les prévisions à dix jours sont calculées en moins d’une minute sur une seule machine, contrairement aux modèles actuels qui exigent plusieurs heures sur un réseau de supercalculateurs.

L’intelligence artificielle ne vise pas à remplacer les modèles de prévisions existants, mais plutôt à les compléter. Elle se révèle efficace pour les phénomènes mondiaux à grande échelle, mais moins adaptée aux prévisions plus locales.

En résumé, ces deux méthodes devraient fonctionner en parallèle pour optimiser la précision des prévisions météo au-delà de trois jours. Ainsi, grâce à l’intelligence artificielle, il est envisageable d’améliorer significativement les prévisions météorologiques, offrant ainsi une fiabilité accrue aux prévisionnistes et au grand public.