L’impact du discours TikToker sur les jeunes : vrai ou faux ?

Philippe DONNART


Sur TikTok, un célèbre influenceur, qui compte des centaines de milliers de followers, partage régulièrement des vidéos sur les médias sociaux dans lesquelles il exprime un avis négatif sur l’école. Cette présence numérique de l’influenceur peut-elle avoir des conséquences sur les jeunes qui le suivent et qui sont fortement influencés par son discours ?

Un influenceur critique le système éducatif et attire l’attention de nombreux élèves

Un influenceur très populaire sur TikTok, suivi par des centaines de milliers d’abonnés, multiplie les comptes pour toucher un maximum de personnes. Il propose différents types de contenus, tels que des conseils sur l’entrepreneuriat ou des analyses critiques des médias. Cependant, son cheval de bataille principal est le système éducatif.

Dans une de ses vidéos, cet influenceur affirme que « ce système scolaire est là pour créer de l’échec ». Selon lui, l’école serait nocive et malsaine, un endroit où l’on n’apprendrait rien. Ces propos ont trouvé un écho chez de nombreux jeunes qui se sentent compris et écoutés par cet influenceur.

Des commentaires laissés sous ses publications montrent que certains élèves partagent cette vision négative de l’école. Par exemple, l’un d’entre eux écrit : « Voilà pourquoi je veux arrêter les cours, parce que je sais que je vais rater ma vie ». Ces jeunes se sentent en quelque sorte soutenus par l’influenceur, qui semble remettre en question le système éducatif actuel.

Cette influence a même été remarquée par Sophie Vénétitay, secrétaire générale du SNES-FSU, qui a eu plusieurs discussions avec des élèves suivant cet influencer sur les réseaux sociaux. Elle explique que parfois, lors des débats avec ces élèves, il est difficile de leur faire entendre un autre discours, car ils se réfèrent aux paroles de cet adulte qui affirme que le travail et l’obtention du baccalauréat ne servent à rien. Les jeunes semblent préférer écouter les messages qui vont dans le sens de ce qu’ils veulent entendre.

Lorsqu’on a contacté l’influenceur pour obtenir une interview, il a refusé de répondre. Il semble conscient de l’impact de ses paroles et préfère peut-être ne pas être confronté à des arguments contraires à ses propos.

Cette situation soulève des questions sur l’influence que peuvent avoir les réseaux sociaux et les personnalités qui s’y expriment sur les opinions et les choix des jeunes. Le débat sur le système éducatif se poursuit, et il est important d’écouter les différentes voix pour trouver des solutions qui correspondent aux besoins des élèves et de la société dans son ensemble.