Location : la fraude au dossier immobilier pour louer un appartement

Philippe DONNART

Updated on:

location-appartement-particulier


En raison de la crise immobilière actuelle et de la diminution des ventes d’appartements, de plus en plus de personnes se tournent vers la location. Cependant, il est devenu de plus en plus difficile d’obtenir un logement en location, car les propriétaires exigent des dossiers solides. Malheureusement, les salariés en contrat à durée déterminée et les travailleurs indépendants sont désavantagés dans cette situation, ce qui les pousse à tricher ou à trafiquer leurs dossiers pour obtenir un logement.

Louer un logement : la tentation de falsifier ses revenus pour séduire les propriétaires

La recherche d’un logement à louer est souvent un parcours semé d’embûches, et la crise du marché de l’immobilier ne fait rien pour faciliter les choses. Des locataires potentiels se retrouvent donc à prendre des mesures extrêmes pour séduire les propriétaires, telles que gonfler leurs revenus sur leurs fiches de paie ou même falsifier des documents pour donner l’illusion d’un contrat de travail en CDI. Cette pratique, de plus en plus répandue, soulève de nombreuses questions éthiques et morales.

Une pratique courante de plus en plus répandue

Le phénomène de falsification de documents pour obtenir un logement à louer prend de l’ampleur, au point qu’il est devenu un véritable business pour certains. Des sites sur internet proposent aux locataires potentiels de se procurer des fausses fiches de paie en échange d’une somme d’environ 40 euros. Cette pratique a connu une augmentation de 30% entre 2021 et 2023, témoignant de sa popularité croissante.