Pourquoi nos lacs de montagne verdissent ? Cliquez maintenant !

Philippe DONNART


Au cours des dernières années, il a été constaté que de nombreux lacs de montagne ont subi une transformation au niveau de leur coloration. Une partie d’entre eux a perdu leur aspect limpide et leur teinte bleutée, tandis que d’autres ont commencé à prendre une teinte verdâtre ou même un vert vif.

Les lacs de montagne des Pyrénées menacés par la prolifération des algues.

Une étude menée par des chercheurs français révèle que les lacs de montagne des Pyrénées sont de plus en plus envahis par les algues. Ces dernières années, ces lacs ont subi des transformations importantes, avec une croissance accrue de cyanobactéries et d’algues vertes qui donnent aux lacs une couleur verdâtre ou même vert éclatant. Cette tendance concerne toutes les régions des Pyrénées et est également observée dans les Alpes et les Rocheuses canadiennes.

Les chercheurs ont identifié quatre principales causes à cette prolifération d’algues. Tout d’abord, la présence de poissons introduits artificiellement dans les lacs contribue au phénomène. En effet, les poissons se nourrissent de crustacés, qui sont de grands prédateurs d’algues. Ainsi, lorsque les poissons sont présents, les crustacés sont moins nombreux, ce qui favorise la prolifération des algues.

La pollution est également un facteur important. Les chercheurs ont identifié la présence de plusieurs substances chimiques dans l’eau des lacs, notamment des insecticides utilisés sur le bétail et des produits présents dans les insectifuges utilisés par les touristes. Ces substances chimiques tuent les crustacés présents dans les lacs, ce qui perturbe l’équilibre de l’écosystème et favorise la prolifération des algues.

De plus, les rejets du bétail, tels que l’urine et les excréments, apportent des nutriments (nitrates, phosphates, etc.) qui sont essentiels pour la croissance des algues. Les chercheurs ont également noté que les algues se développent davantage avec l’augmentation des températures, ce qui est lié au changement climatique.

Pour remédier à cette situation, les chercheurs proposent plusieurs mesures. Il est nécessaire de limiter l’introduction de poissons dans les lacs de montagne, en réservant certains lacs uniquement à la faune et à la flore locales. Il est également important de réduire la pollution causée par les touristes, le bétail et l’industrie. Cela peut être fait en sensibilisant les différentes parties prenantes aux risques liés à la pollution et en travaillant ensemble pour trouver des solutions durables. De plus, limiter l’accès du bétail aux lacs contribuerait également à rétablir l’équilibre des écosystèmes.

En fin de compte, cette étude met en évidence l’urgence de prendre des mesures pour protéger les lacs de montagne, qui jouent un rôle essentiel dans l’écosystème et constituent une ressource en eau précieuse. Il est impératif de préserver la clarté et la beauté naturelle de ces lacs pour les générations futures.