Projet Horizeo : dernière ligne droite pour le parc solaire géant de Saucats ! Cliquez maintenant pour en savoir plus !

Philippe DONNART


Le projet Horizeo, qui est actuellement sur le point d’être achevé, est présenté aux services instructeurs de la préfecture avant la fin de l’année. Ce projet est considéré comme le plus grand parc solaire de France. Cependant, il se peut que l’unité de batteries de stockage d’électricité soit abandonnée en raison des risques potentiels d’incendie. Afin d’informer davantage le public, une autre réunion publique est prévue pour le jeudi 5 octobre.

Lancement prochain du plus grand parc photovoltaïque de France à Saucats en Gironde

La finalisation du projet Horizeo à Saucats en Gironde est proche. Dans quelques semaines, les promoteurs de ce parc photovoltaïque de 800 hectares pour 1 GW de puissance déposeront les demandes d’autorisation auprès des services de l’État. Après plus de deux ans de débat public et de controverses sur le défrichement, la biodiversité et les risques, les industriels Engie et Neoen ont présenté à la parcelle près ce à quoi ressemblera l’aménagement du site lors d’une réunion publique.

Un calendrier serré pour les promoteurs du projet

Les porteurs de projet ont prévu de déposer le permis de construire et les différentes demandes d’autorisation auprès des services instructeurs de l’État avant la fin de l’année. Cependant, ils doivent tenir compte de la nouvelle loi d’accélération des énergies renouvelables qui interdit les opérations de défrichement de plus de 25 hectares d’espaces agricoles ou forestiers à partir de mars 2024. Certains opposants affirment que le projet Horizeo est déjà dans l’illégalité, mais les promoteurs assurent qu’ils respectent la loi et que celle-ci ne s’appliquera qu’à partir de 2024.

Une enquête publique prévue pour l’été 2024

Une fois les demandes d’autorisation déposées, le projet sera soumis à une enquête publique à l’été 2024. Celle-ci se déroulera avant ou après les vacances d’été, selon les engagements pris par le maire de Saucats Bruno Clément. Parallèlement, la commune a entamé une concertation pour modifier son plan local d’urbanisme. Une réunion publique sera organisée à cet effet le jeudi 5 octobre.

Aménagement du site et préservation de la biodiversité

Lors de la réunion publique, les promoteurs ont dévoilé l’implantation des panneaux photovoltaïques sur une surface réduite de 800 hectares. Les panneaux seront fixes et exposés plein sud. Le parc sera divisé en deux zones par le chemin de Saint-Jacques, qui restera accessible au public. Des fossés et des pistes délimiteront les îlots de panneaux photovoltaïques en suivant les parcelles déjà existantes. Sur les 1 100 hectares défrichés, 200 hectares présentant un fort enjeu de biodiversité seront préservés. Des corridors de biodiversité seront créés entre les îlots de panneaux pour favoriser les connexions biologiques. Les lagunes seront également préservées, et un aménagement paysager sera réalisé pour masquer les installations.

Reboisement compensateur et prise en compte des risques

Les promoteurs se sont engagés à replanter deux fois plus de forêt que les surfaces défrichées. Ils ont déjà entrepris des démarches auprès de propriétaires de parcelles, notamment celles touchées par les tempêtes de 1999 et 2009, ainsi que les parcelles de vignes en cours d’arrachage. Pour prévenir les risques d’incendie, une bande de 50 mètres de large débroussaillée sera aménagée le long des parcelles de forêt qui bordent le parc. Des pare-feu réduits à 30 mètres seront également installés le long des parcelles agricoles voisines. Des pistes d’accès seront aménagées pour les pompiers et des équipes renforcées seront présentes sur le site en période de risque incendie élevé. Enfin, pour prévenir les risques d’inondation, des merlons de 30 cm à 1 mètre de haut seront érigés sur la partie basse du site afin de créer des zones tampon.

Remise en question des projets annexes

Initialement, le projet Horizeo prévoyait la construction d’un centre de données, d’une unité de production d’hydrogène et d’un système de stockage d’électricité. Cependant, les projets de centre de données et d’unité de production d’hydrogène ont été abandonnés. De plus, le projet de batteries de stockage d’électricité pourrait également être remis en question, suite à un incendie qui s’est déclaré dans un conteneur de batteries industrielles près du futur site Horizeo. La municipalité a exprimé des inquiétudes quant aux risques que présente cette technologie.

Le projet Horizeo à Saucats en Gironde se rapproche de sa finalisation. Les promoteurs ont prévu de déposer les demandes d’autorisation dans les prochaines semaines afin de lancer la construction du plus grand parc photovoltaïque de France. Malgré les controverses et les discussions autour de l’impact sur la biodiversité et les risques liés au projet, les industriels Engie et Neoen assurent respecter la loi en vigueur. Le parc photovoltaïque sera aménagé en prenant en compte la préservation de la biodiversité et la gestion des risques d’incendie et d’inondation. Cependant, certains projets annexes, tels que le stockage d’électricité par batteries, pourraient être remis en question en raison des inquiétudes suscitées par cette technologie. Le projet Horizeo marque une nouvelle étape dans la transition vers les énergies renouvelables en France.