Punaise diabolique : fléau de l’été lot-et-garonnais ! Cliquez maintenant !

Philippe DONNART


Actuellement en été, cet insecte se multiplie rapidement et investit les habitations. Sa prolifération est favorisée par les conditions climatiques actuelles et il ne rencontre aucune menace naturelle.

La prolifération des punaises en Lot-et-Garonne inquiète les habitants

Diabolique ? On n’est pas encore chez Clouzot. Envahissante ? Très certainement. Car en vérité, on vous le dit, ils sont rares en ce début d’octobre 2023 les coins de Lot-et-Garonne où l’on ne se plaint pas de l’Halyomorpha halys. Soit cette punaise qui restera moins médiatique mais tout aussi répugnante que son homologue tant que Sophie Borderie ne sollicitera pas l’intervention de l’état.

Sociétaire de Zicrona, rassemblement national de hétéroptéristes, l’Agenais Pierre Ducamp confirme que « la pullulation est réelle mais irrégulière. Les punaises se remarquent parce qu’elles cherchent à rentrer dans les maisons pour se mettre à l’abri de l’hiver et du gel. La punaise est entrée en France il y a une dizaine d’années. Elle profite actuellement de bonnes conditions climatiques. Elle n’est pas dangereuse pour l’homme ni vecteur de maladie mais pose un problème phytosanitaire. Elle provoque des dégâts dans les vergers. »

Prédateur

Sur les murs des réseaux sociaux fleurissent les captations de punaises vertes, brunes, voire oranges colonisant en masse murs et fenêtres. Avec souvent le même commentaire : comment faire pour s’en débarrasser ? Mauvaise nouvelle, « c’est très difficile », souligne Pierre Ducamp. Responsable chez Callisto System, Laurent Pornin confirme qu’il n’y a pas de traitement spécifique.

« J’ai beaucoup d’appels car elle prolifère avec la chaleur. Et cette présence massive pose problème pour les particuliers. Malheureusement, à part des produits qui agiront aussi sur le reste, il n’y a pas de solution pour la cibler. Il faut faire avec sachant que la diabolique n’a pas de prédateur. Elle se nourrit de tout et se développe très vite. »

Les rayons insecticides des quincailleries ressentent aussi l’ampleur du phénomène. Une punaise vit un an et fait une ponte. « Tout a commencé par un petit foyer, il se développe. Ce sera peut-être la même chose pour la fourmi feu ou la mouche piqueuse, complète Philippe Pornin. En ce moment, on devrait dératiser, s’occuper des souris, mais nous avons la même activité qu’en plein été. On nous appelle pour des guêpes, des frelons et des fourmis. »

Une menace croissante pour l’agriculture et les habitations

La prolifération de punaises en Lot-et-Garonne est devenue une véritable préoccupation pour les habitants de la région. Ces insectes envahissants, connus sous le nom d’Halyomorpha halys, ont fait leur apparition en France il y a une dizaine d’années déjà. Cependant, leur présence est de plus en plus remarquée actuellement en raison des bonnes conditions climatiques qu’ils affectionnent.

Selon Pierre Ducamp, membre du rassemblement national de hétéroptéristes Zicrona, la pullulation de punaises dans la région est réelle mais irrégulière. Les insectes se font remarquer car ils cherchent à se réfugier dans les maisons pour échapper à l’hiver et au gel. Bien que ces punaises ne présentent pas de danger direct pour l’homme et ne soient pas porteuses de maladies, elles posent un problème phytosanitaire en causant des dégâts dans les vergers.

De nombreux habitants partagent leur expérience sur les réseaux sociaux, postant des photos et des vidéos de punaises envahissant leurs murs et leurs fenêtres. La question la plus fréquemment posée est de savoir comment se débarrasser de ces insectes indésirables. Malheureusement, il n’existe pas de traitement spécifique pour lutter efficacement contre les punaises. Les produits insecticides disponibles dans les quincailleries ont une action plus large et n’offrent pas de solutions ciblées.

La présence massive de punaises est particulièrement problématique pour les particuliers. Laurent Pornin de Callisto System explique qu’il reçoit de nombreux appels en raison de la prolifération des punaises causée par la chaleur. Malheureusement, il est difficile de s’en débarrasser car ces insectes se nourrissent de tout et se multiplient rapidement. Avec une durée de vie d’environ un an, chaque punaise peut pondre plusieurs œufs, contribuant ainsi à l’expansion de la population.

Les professionnels de la lutte antiparasitaire voient également leur activité augmenter en raison de cette prolifération. En ce moment, ils reçoivent des appels non seulement pour les punaises, mais aussi pour d’autres nuisibles tels que les guêpes, les frelons et les fourmis. Cette situation risque de devenir de plus en plus courante à l’avenir, alors que d’autres espèces envahissantes pourraient également se développer.

En résumé, la prolifération des punaises en Lot-et-Garonne est une préoccupation croissante aussi bien pour l’agriculture que pour les habitations. Bien que ces insectes ne présentent pas de danger direct pour l’homme, ils peuvent causer des dommages aux cultures et sont une véritable nuisance dans les foyers. Il est important de sensibiliser la population à ce problème et de rechercher des solutions efficaces pour contrôler la population de ces punaises.