Tempêtes en Gironde : nouvelle alerte après Ciaran !

Philippe DONNART


Le littoral du Médoc a été relativement préservé de l’impact de la queue de la tempête Ciaran qui a traversé la région. Cependant, une autre tempête appelée Domingos est prévue d’arriver dans la nuit de samedi à dimanche.

La tempête Ciaran épargne la côte médocaine

Ce vendredi matin, la tempête Ciaran ne cause pas de dégâts majeurs sur la côte médocaine. Bien que Vendays ait subi une mini-tornade qui a endommagé 65 habitations, les autres communes telles que Le Verdon, Soulac-sur-Mer et Lacanau n’ont pas été touchées par les vagues-submersion. Malgré des vents forts à plus de 80 km/h et une houle de près de 5 mètres, les coefficients de marée étaient bas, ce qui a permis de préserver le trait de côte. Cependant, la semaine dernière, la tempête Céline avait déjà endommagé le littoral en faisant reculer la ligne de sable de trois à quatre mètres.

La nuit s’est bien passée à Lacanau

A Lacanau, où les vents atteignaient encore 70 km/h accompagnés de vagues de 4 mètres, aucune catastrophe n’a été signalée. Les autorités ont pris des mesures préventives en interdisant l’accès au littoral, en annulant les marchés en plein air ainsi que les manifestations sportives.

La prochaine tempête à surveiller est Domingos, qui se dirige vers la côte médocaine. Cette tempête devrait entraîner des rafales de vent de 120 km/h et une houle de 6 à 8 mètres. Les autorités restent vigilantes face à ces conditions météorologiques extrêmes, en particulier en ce qui concerne les arbres sur un