Trafic d’enfants : de Vinted au Pizzagate, la théorie du complot qui choque Internet

Philippe DONNART

Updated on:


Sur le site de revente en ligne Vinted, des objets vendus à des tarifs exorbitants ont suscité l’intérêt des adeptes de théories du complot. Ces derniers se demandent si ces annonces cachent des activités de pédocriminalité. Si certains cas pourraient s’expliquer par des arnaques, des plaisanteries de mauvais goût ou de simples malentendus, il n’en demeure pas moins que la théorie du complot en question existe depuis un certain temps et peut avoir des répercussions désastreuses.

Des réseaux pédo sur Vinted : mythe ou réalité ?

Depuis quelques semaines, une rumeur circule sur les réseaux sociaux concernant l’utilisation de la plate-forme de revente Vinted par des réseaux pédo pour mettre à disposition des enfants. Des annonces suspectes avec des objets sans valeur, spécialement destinés aux enfants, auraient été repérées par des utilisateurs vigilants.

La pandémie de cette rumeur rappelle un épisode similaire survenu en 2020 aux États-Unis concernant le site d’ameublement Wayfair. Une théorie du complot affirmait que ce site vendait des enfants sous le couvert d’annonces de meubles portant des noms et prix suspects.

Il est remarqué par certains journalistes que la rumeur concernant Vinted semble être une copie quasi-identique de l’affaire Wayfair. Les instigateurs de cette rumeur admettent même s’être inspirés de l’épisode Wayfair pour propager la rumeur sur Vinted.

Cette tendance à propager des théories du complot est analysée comme étant le fruit d’une démarche collaborative en ligne. L’utilisation croissante des outils techniques, des smartphones et d’internet favorise la prolifération de théories du complot aussi vastes et effrayantes que des cathédrales conspirationnistes.

Pour certains, le complotisme a également un aspect ludique, offrant à ceux qui s’y adonnent l’impression d’être acteurs en menant une enquête en ligne. Cette virtualisation de l’activité de journaliste d’investigation est une forme de jeu de rôle qui peut conduire à l’auto-intoxication et à la propagation de fausses informations.

L’histoire rappelle également l’affaire du Pizzagate, une théorie du complot sur un possible réseau pédophile impliquant Hillary Clinton durant la campagne présidentielle américaine de 2016.

Ainsi, la rumeur qui circule sur Vinted soulève des questions quant à l’émergence de théories du complot sur internet et à la place des citoyens-enquêteurs dans la propagation de fausses informations. Entre panique morale et effet de groupe, cette tendance soulève des inquiétudes quant à la fiabilité des sources d’information et à la responsabilité des utilisateurs sur les réseaux sociaux.