Alerte : Mystérieux virus respiratoire en Chine

53 addictologues appellent à soutenir le mois sans alcool : Dry January

Chaque année, l'alcool est responsable de plus de 40...

Intoxication au monoxyde de carbone à Saint-Alban: c’est grave

Le vendredi 8 décembre, des élèves de l'école de...

Alerte sanitaire : un insecticide sous haute surveillance

Un récent rapport de l'Anses met en cause l'insecticide...

Maj le 26 novembre 2023


L’Organisation mondiale de la santé (OMS) exprime ses inquiétudes quant à une éventuelle nouvelle épidémie mondiale, suite à une augmentation des infections respiratoires en Chine.

Une épidémie inquiétante touche les enfants en Chine

À Shanghai (Chine), une scène émouvante se déroule dans un hôpital où une jeune fille malade pleure, tandis que sa mère exprime sa détresse face à l’attente interminable pour obtenir des soins. Dans cet établissement, une foule dense de parents et d’enfants inquiets témoigne de l’afflux de patients touchés par une maladie respiratoire, notamment de nombreux mineurs. Cette situation semble être similaire dans tout le pays, avec des files d’attente s’allongeant également dans un hôpital de Pékin.

« On ne peut pas écarter formellement l’émergence d’un nouveau virus »

Les autorités chinoises expliquent cet afflux de malades par l’abandon des restrictions sanitaires ces dernières années et par les conditions météorologiques froides. De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète de cette situation et a demandé à la Chine des informations détaillées à ce sujet. Selon un spécialiste, tous les scénarios concernant cette épidémie sont possibles. Il révèle que « En raison de ce qu’il s’était passé il y a quatre ans, on ne peut pas écarter formellement l’émergence d’un nouveau virus ou d’un nouveau variant du SARS-CoV-2. Malgré tout, il y a très peu d’évidences en faveur », confie Bruno Mégarbane, chef du service de réanimation à l’hôpital Lariboisière de Paris.

Il est donc important de rester vigilant face à cette situation préoccupante qui touche particulièrement les enfants en Chine. Les autorités sanitaires devront fournir des informations détaillées et les spécialistes continueront à étudier ce phénomène pour protéger la population.

La santé de nos enfants reste une priorité absolue et il est essentiel de surveiller de près cette épidémie pour éviter qu’elle ne se propage davantage et mette en danger la population.