Boostez vos défenses immunitaires avec l’activité physique

53 addictologues appellent à soutenir le mois sans alcool : Dry January

Chaque année, l'alcool est responsable de plus de 40...

Intoxication au monoxyde de carbone à Saint-Alban: c’est grave

Le vendredi 8 décembre, des élèves de l'école de...

Alerte sanitaire : un insecticide sous haute surveillance

Un récent rapport de l'Anses met en cause l'insecticide...

Maj le 21 novembre 2023


Une recherche menée aux États-Unis a révélé une corrélation directe entre l’engagement dans une routine d’exercice régulière et un renforcement de notre système immunitaire. Selon cette étude, il semble que l’activité physique ait un impact positif sur la capacité de notre organisme à se défendre contre les infections et les maladies.

Des découvertes révolutionnaires sur le lien entre l’activité physique et le système immunitaire

Il semblerait que l’activation intense des cellules musculaires, par le biais d’une activité physique soutenue, puisse causer des microdégâts et engendrer des « déchets » résultant d’une consommation d’énergie intense. Parfois, une inflammation pourrait se manifester en réponse à ces dommages, agissant comme un mécanisme de nettoyage et de réparation.

Cependant, une récente étude menée par une équipe de chercheurs américains a révélé l’existence de cellules méconnues du système immunitaire capables de réguler cette inflammation de manière rapide et efficace.

L’importance de cette découverte

Les scientifiques ont démontré que ces régulateurs immunitaires jouent un rôle presque vital pour la santé des muscles. Selon le professeur Diane Mathis de la Faculté de Médecine d’Harvard, ces « freins » à l’inflammation protègent les moteurs des cellules musculaires et favorisent même une production accrue d’énergie, ce qui permet d’améliorer les performances physiques.

En l’absence de ces régulateurs, les chercheurs ont constaté que l’inflammation affaiblissait et déformait les muscles, compromettant ainsi leur fonctionnement optimal.

randonneurs

Le lien entre l’activité physique et les défenses immunitaires

Il apparaît que l’activité physique favorise la réaction en chaîne des améliorations au niveau des micromoteurs musculaires, sous la protection de ces régulateurs immunitaires. La professeur Mathis souligne l’importance thérapeutique de l’activité physique, en particulier chez les personnes âgées qui souffrent souvent d’une inflammation musculaire chronique. Ces « super-régulateurs », activés par l’exercice, permettraient de réduire cette inflammation, favorisant ainsi un cercle vertueux : amélioration de l’état musculaire, meilleur équilibre, réduction des risques de chutes et une vie en meilleure santé.

Il semble donc que l’exercice régulier non seulement renforce les muscles, mais contribue également à réguler positivement les réactions inflammatoires de l’organisme.