Les Français : grands consommateurs de médicaments ?

Philippe DONNART

pharmacie-consommation-medicaments

Maj le 1 novembre 2023


Le ministre délégué aux Comptes publics, Thomas Cazenave, lance un appel aux médecins afin de limiter leur prescription de médicaments, tandis qu’il encourage également les Français à réduire leur consommation. Cette démarche intervient face à la situation préoccupante concernant la disponibilité des médicaments, avec près de 4 000 d’entre eux étant en rupture de stock ou risquant de l’être à tout moment.

Selon le ministre, il est crucial de prendre des mesures pour remédier à cette situation afin que les patients puissent avoir accès aux médicaments dont ils ont réellement besoin. Par conséquent, il invite les médecins à ne prescrire que les traitements indispensables, évitant ainsi les prescriptions superflues. De plus, il encourage les Français à adopter une attitude responsable et rationnelle en matière de consommation de médicaments, en évitant de les gaspiller ou de les stocker de manière excessive. Cazenave souligne l’importance de cette démarche collective pour garantir l’accès équitable aux médicaments nécessaires à tous les patients, et appelle à une meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement afin d’assurer une disponibilité continue des médicaments sur le marché.

L’alerte sur la rupture de médicaments : qu’en est-il de la consommation de médicaments en France ?

pharmacie-consommation-medicaments

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine a tiré la sonnette d’alarme le vendredi 27 octobre, déclarant que près de 4 000 médicaments étaient en rupture ou risquaient de l’être en France en cette fin octobre. Dans ce contexte, le ministre délégué aux Comptes publics a souligné la nécessité de « prescrire mieux et parfois moins de médicaments ».

Il est donc intéressant de se pencher sur la consommation de médicaments en France et de savoir si les Français sont réellement parmi les plus gros consommateurs de médicaments dans le monde.

Huitième pays à consommer le plus de médicaments

Lorsque l’on parle de consommation de médicaments, il faut en réalité comprendre les dépenses engagées pour les acheter, car il est impossible de savoir si les Français et la Sécurité sociale consomment réellement les comprimés et les sirops qu’ils achètent en pharmacie.

Si l’on se base sur les dépenses engagées pour acheter des médicaments, la France se trouve effectivement dans le haut du classement. Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la France se classait en 2021 au huitième rang des pays qui dépensent le plus en médicaments, avec une moyenne de 765 dollars américains (soit 725 euros) par an et par personne. Il convient de préciser que ces dépenses concernent principalement les médicaments sur ordonnance.

Ce chiffre est élevé, mais il reste tout de même deux fois moins élevé qu’aux États-Unis (1 432 dollars), et inférieur aux dépenses de pays tels que l’Allemagne, premier consommateur en Europe (1 042 dollars), Malte (947 dollars), le Canada (914 dollars), le Japon (835 dollars), la Corée (803 dollars) et la Suisse (803 dollars).

Une baisse dans le classement

Il est cependant intéressant de noter que la France a tendance à descendre dans ce classement depuis quelques années. Il y a 20 ans, elle était le deuxième pays avec la plus forte consommation de médicaments par habitant et par an, juste derrière les États-Unis. Elle était donc la plus grande consommatrice de médicaments en Europe.

Malgré une augmentation de la consommation de médicaments en France au cours des deux dernières décennies (passant de 606 dollars à 765 dollars par an et par habitant selon l’OCDE), la France a baissé dans le classement car les dépenses ont augmenté encore plus rapidement dans d’autres pays. Les dépenses de médicaments ont doublé aux États-Unis, passant de 728 à 1 432 dollars, plus que doublé en Allemagne, passant de 436 à 1 042 dollars, et quasiment doublé au Canada, passant de 507 à 914 dollars. Ainsi, les Allemands et les Canadiens sont passés devant les Français dans ce classement.

D’autres indicateurs nuancent le classement

Il existe au moins deux autres indicateurs permettant de comparer la consommation de médicaments en France à celle des autres pays et de nuancer encore davantage ce classement.

En termes de pourcentage du PIB consacré aux achats de médicaments en 2021, prescrits ou non, la France se classe à la 16ème place parmi les pays qui consomment le plus de médicaments, représentant 1,5% du PIB français, d’après la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), le service de statistiques du ministère de la Santé.

De plus, ces achats de médicaments représentent environ 12% des dépenses de santé en France, plaçant la France en 26ème position en termes de proportion des dépenses de santé consacrées aux médicaments. Ainsi, la France est encore plus loin du podium dans ce classement.

En conclusion, bien que la France figure parmi les pays qui dépensent le plus en médicaments, il convient de souligner que la consommation réelle de médicaments par les Français est difficile à évaluer. De plus, la France a tendance à descendre dans le classement depuis quelques années et se situe plus bas si l’on tient compte d’autres indicateurs tels que le pourcentage du PIB et les dépenses de santé.