Crise immobilière : Suède et Irlande en pénurie de logements ! Cliquez !

Philippe DONNART

Updated on:


La situation du logement en France est de plus en plus préoccupante, et ce problème n’est pas exclusif au pays, car nos voisins européens comme la Suède et l’Irlande connaissent également des difficultés similaires. La crise du logement est bel et bien présente dans plusieurs pays, et elle nécessite des solutions à mettre en place. En France, le nombre de personnes en situation de mal-logement ne cesse d’augmenter, tandis que le marché du logement connaît une pénurie croissante. Les loyers sont de plus en plus élevés et inaccessibles pour de nombreuses familles, ce qui rend la recherche d’un logement décente de plus en plus difficile. La Suède, quant à elle, fait face à des problèmes similaires, avec une demande de logement qui dépasse largement l’offre disponible. Les loyers y sont également exorbitants, ce qui représente un véritable obstacle pour les personnes à faibles revenus. En Irlande, la crise du logement est un enjeu majeur, avec une hausse significative des loyers et une insuffisance de logements abordables. Ce constat démontre que la crise du logement est un problème commun à de nombreux pays européens, et qu’il est crucial de trouver des solutions efficaces pour répondre aux besoins des citoyens en matière de logement.

La Suède alerte sur les risques grandissants du marché immobilier

La Banque centrale suédoise met en garde contre les dangers croissants que représente le marché immobilier pour le système financier du pays, en période d’inflation. La situation actuelle rappelle les prémices de la crise de 1992, qui avait plongé la Suède dans une profonde récession économique.

Afin de réduire le risque de faillites bancaires en cas de crise immobilière, des mesures de précaution ont été mises en place ces dernières années. Toutefois, en moins de 20 ans, les prix de l’immobilier ont quadruplé en Suède, soutenus par des taux d’intérêt très bas, des taxes foncières quasi inexistantes pour les propriétaires et une offre de logements insuffisante. En un an, le marché immobilier a perdu en moyenne 15% de sa valeur, et dans certaines régions, les ventes se sont effondrées de 40%.

Les problèmes du marché locatif en Suède

En parallèle, la construction de logements a fortement ralenti en raison de l’inflation, des coûts des matières premières et de la dépréciation de la couronne suédoise par rapport à l’euro. Ces facteurs sont exacerbés en Suède par le dysfonctionnement du marché locatif, régulé mais devenu si complexe qu’il faut en moyenne 11 ans pour accéder à un appartement à Stockholm. Cela exerce une pression encore plus forte sur les Suédois pour accéder à la propriété et s’endetter.

La difficulté financière de SBB, un géant de l’immobilier suédois

La crise immobilière suédoise affecte également le géant de l’immobilier commercial SBB, qui détient des bureaux, des écoles, des hôpitaux et d’autres types de bâtiments. Ces biens, autrefois publics, ont été vendus à SBB par les municipalités dans le but de générer rapidement des liquidités. Cependant, SBB est acculé par une dette de près de huit milliards de dollars, dont 1,5 milliard de dollars à rembourser au cours des 12 prochains mois.

Pour éviter la faillite, SBB recherche rapidement des repreneurs. Une faillite de SBB aurait non seulement des répercussions sur l’ensemble du secteur financier en raison de la part importante des prêts bancaires liés à l’immobilier commercial, mais mettrait également en péril le fonctionnement des services publics dans plusieurs villes du pays.

La crise du logement en Irlande

L’Irlande est également confrontée à une crise du logement, avec des loyers qui ne cessent d’augmenter et une diminution de l’offre de logements. Grâce à sa fiscalité attractive, l’Irlande a attiré de grandes entreprises de la tech. De nombreux expatriés, avec des salaires confortables, cherchent ainsi des logements à louer. Malheureusement, l’offre de biens immobiliers n’a pas suivi cette demande croissante.

À Dublin, par exemple, il n’y avait que 700 logements disponibles à la location en juin de cette année, selon le principal site d’annonces immobilières du pays. Les annonces sont rapidement prises, ce qui rend la recherche de logement difficile pour de nombreux jeunes. Certains sont même contraints de rester chez leurs parents en attendant de trouver un logement. Face à cette situation, de plus en plus de jeunes Irlandais envisagent de quitter le pays et de s’installer en Australie, qui offre de nouvelles perspectives d’avenir.

Conclusion

La Suède et l’Irlande font face à des problèmes immobiliers complexes qui mettent en péril l’économie de ces pays. Les autorités doivent prendre des mesures pour réguler le marché immobilier, favoriser la construction de nouveaux logements et éviter une crise financière plus grave.