Journée mondiale des animaux : pourquoi le 4 octobre et qui l’a créée ? Cliquez !

Philippe DONNART


Chaque année, le 4 octobre est marqué par la célébration de la Journée mondiale des animaux par les défenseurs de ces derniers à travers le monde. Mais pourquoi cette date spécifique a-t-elle été choisie ? Et depuis combien de temps et par qui cette initiative a-t-elle été lancée ?

La Journée mondiale des animaux a été proposée par Heinrich Zimmermann, un activiste allemand de la cause animale et éditeur du magazine « Mensch und Hund ». Elle a été introduite lors du Congrès international pour la protection des animaux en 1929 à Vienne, en Autriche, et établie officiellement lors du congrès suivant à Florence en 1931. Cette journée est célébrée le 4 octobre, en même temps que la Saint François d’Assise, le premier défenseur de la cause animale.

La date du 4 octobre a été choisie en raison de la fête de Saint François d’Assise, un religieux italien du XIIIe siècle. Il était connu pour son amour profond envers les animaux et considérait que chaque créature faisait partie de la création de Dieu et méritait donc le respect. Pour lui, même un simple ver de terre était digne de protection.

Malheureusement, la biodiversité est aujourd’hui menacée par l’activité humaine, ce qui met de nombreuses espèces en danger d’extinction. La surpêche, la chasse, la pollution, la déforestation et d’autres actions destructrices ont conduit à la destruction des habitats naturels, ce qui affecte directement la survie de nombreuses espèces. De plus, le réchauffement climatique est un autre facteur qui menace l’existence de nombreuses espèces.

L’ONU a également instauré une Journée mondiale de la vie sauvage, célébrée le 3 mars, afin de sensibiliser le public à la disparition de certaines espèces emblématiques. Parmi elles, on retrouve le tigre, le panda et l’éléphant qui sont tous considérés comme étant en danger d’extinction.

Le tigre, autrefois présent dans de vastes forêts de mangroves, a vu son habitat être détruit par l’homme. Les braconniers ont également contribué à sa disparition en tuant les tigres pour leur peau et d’autres parties de leur corps qui sont utilisées dans la médecine traditionnelle.

Le panda géant est quant à lui devenu un symbole mondial de la protection des espèces en danger grâce aux efforts de l’ONG WWF. Malheureusement, il est toujours menacé de disparition en raison de la destruction de son habitat naturel.

Enfin, l’éléphant, le plus grand des animaux terrestres, est également en danger en raison de la demande mondiale d’ivoire. Malgré les mesures prises pour lutter contre le braconnage, il reste l’une des dix espèces animales les plus menacées.

Il est important de souligner que la Journée mondiale des animaux est également l’occasion de célébrer nos animaux de compagnie. Le chien a sa propre journée le 26 août et met en valeur la relation unique entre l’homme et son meilleur ami. Le chat est quant à lui célébré le 8 août, avec pour objectif de prendre soin et de protéger les droits des félins.

Enfin, il existe également une Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie, qui se tient chaque année le samedi du dernier week-end de juin. Cette journée vise à sensibiliser le public sur le problème de l’abandon des animaux, qui atteint son pic avant les départs en vacances d’été.

En conclusion, la Journée mondiale des animaux est une occasion de promouvoir la protection et le respect envers toutes les créatures vivantes. C’est aussi l’occasion de prendre conscience des menaces qui pèsent sur la biodiversité et de s’engager à agir pour préserver notre planète et ses habitants les plus vulnérables.