Les passoires thermiques : le bon plan immobilier à ne pas manquer !

Philippe DONNART

Updated on:

passoire-thermique


Les passoires thermiques suscitent un vif intérêt sur le marché de l’immobilier. Avec ces propriétés énergétiquement inefficaces, certains acheteurs voient une opportunité de réaliser des transactions avantageuses. Voici pourquoi.

Profiter de prix attractifs en achetant des logements à faible classement énergétique

Jean-Michel Lecomte a pris la décision de vendre l’appartement où il a vu le jour à Paris. Cependant, ce dernier présente un problème majeur : son classement énergétique est de catégorie F, ce qui signifie qu’il est considéré comme une passoire thermique. En conséquence, les acheteurs ont pu négocier le prix à la baisse. Abel Medjouba, conseiller immobilier chez SAFTI, explique que le classement énergétique influe sur le coût pour les acquéreurs et entre inévitablement dans le processus de négociation.

Le propriétaire a réussi à vendre son bien en seulement quatre mois, mais à un prix de 327 000 euros, soit 40 000 euros de moins que ce qu’il espérait. La volonté d’acheter délibérément une passoire thermique pour bénéficier d’un prix attractif est devenue une stratégie adoptée par un couple en région parisienne. Ils ont fait l’acquisition d’un appartement de 75 mètres carrés classé F, à un prix très avantageux. Valérie Monthe, l’acheteuse, a expliqué que le bien était initialement proposé à 500 000 euros. Cependant, après un an, le prix avait diminué à 430 000 euros, puis à 400 000 euros. Il est prévu qu’ils dépensent environ 30 000 euros pour améliorer le classement énergétique de F à D. Selon Valérie, l’acquisition d’une passoire thermique représentait la meilleure opportunité pour réduire leurs coûts, une affirmation partagée par son mari, Nathan.

passoire-thermique

Cette tendance à chercher des biens immobiliers avec un classement énergétique bas pour bénéficier de prix plus bas semble se développer. Cette pratique soulève des questions sur la réelle efficacité des mesures incitatives pour améliorer la performance énergétique des logements. La réduction du coût initial d’achat peut être attrayante, mais les coûts supplémentaires pour améliorer l’efficacité énergétique peuvent finir par équilibrer la balance. Il semble donc nécessaire de reconsidérer l’approche actuelle pour encourager la rénovation énergétique des logements.

Évaluation Stratégique avant l’Achat : Clé du Succès

Avant de se lancer dans l’achat d’un bien immobilier à faible performance énergétique, il est crucial pour les acquéreurs de procéder à une évaluation complète des coûts et des délais nécessaires pour les rénovations énergétiques. Cette démarche doit inclure une analyse détaillée des dépenses liées aux matériaux et à la main-d’œuvre, ainsi qu’une estimation des délais de réalisation et des éventuelles perturbations durant les travaux. Il est également judicieux de se renseigner sur les subventions et aides financières disponibles pour la rénovation énergétique. Une telle analyse approfondie est indispensable pour éviter les surprises désagréables et s’assurer que l’investissement reste rentable sur le long terme.