Œnologie : vin vieilli sous l’eau, tendance en vogue

Philippe DONNART


Surprenant que cette mise à l’eau de vingt mille bouteilles, qui ont été placées dans une cave située sous la surface de la mer.

Bouteilles immergées : une méthode de vieillissement innovante pour les vins

Une nouvelle méthode a fait son apparition dans le monde viticole : immerger des bouteilles de vin dans l’eau pour accélérer leur vieillissement. Cette pratique, de plus en plus populaire auprès des vignerons, présente de nombreux avantages. L’un d’entre eux, basé dans le Finistère, en a même fait son activité principale. Depuis Brest, plusieurs heures de navigation sont nécessaires pour atteindre la cave sous-marine située au large de l’île d’Ouessant.

Une technique délicate

Cette méthode originale consiste à immerger plusieurs milliers de bouteilles à 60 mètres de fond. L’opération doit être réalisée avec précaution afin d’éviter tout dommage. L’objectif est de placer les bouteilles au fond de la mer pendant un an, où la température est constante, d’environ 12°C. Le résultat est surprenant : chaque bouteille devient unique, recouverte de micro-organismes marins. Mais ce n’est pas tout, le vieillissement du vin est également optimal grâce à la pression plus élevée exercée sur les bouteilles sous l’eau. Le prix de chaque bouteille immergée atteint environ 150 euros.

Cette méthode suscite l’intérêt des amateurs de vin du monde entier. En effet, elle offre une opportunité unique de découvrir de nouveaux arômes et saveurs. Le contact avec les micro-organismes marins confère une identité particulière à chaque bouteille, ce qui ravit les connaisseurs les plus exigeants.

L’entrepreneur installé dans le Finistère, à l’origine de cette activité, assure que les retours des consommateurs sont très positifs. Les bouteilles immergées sont considérées comme des objets de collection, recherchés par de nombreux passionnés. Cette méthode de vieillissement innovante apporte une véritable plus-value aux vins, tant sur le plan gustatif qu’esthétique.

Le potentiel inexploité des fonds marins

L’immersion des bouteilles de vin dans les eaux marines ouvre une nouvelle voie dans l’industrie viticole. Les fonds marins regorgent de trésors insoupçonnés et offrent un environnement propice au vieillissement des vins. Les conditions de température et de pression sous l’eau permettent d’obtenir des résultats inédits, donnant naissance à des vins d’une rare qualité.

Cette découverte pourrait également avoir un impact écologique positif. En effet, l’utilisation des fonds marins comme lieu de vieillissement des vins permet de désengorger les caves traditionnelles et de réduire l’empreinte carbone liée aux transports. De plus, l’écosystème marin bénéficie également de cette pratique, favorisant la croissance des micro-organismes et préservant la biodiversité marine.

Une tendance en pleine expansion

Cette pratique originale se répand à travers le monde et attire de plus en plus de vignerons souhaitant innover dans le processus de vieillissement de leurs vins. Les régions viticoles renommées s’intéressent de près à cette nouvelle technique et certains domaines ont déjà commencé à immerger leurs bouteilles.

Le succès de la méthode ne cesse de croître, tant auprès des professionnels que du grand public. Des dégustations de vins provenant des fonds marins sont organisées, attirant des amateurs curieux de découvrir de nouvelles sensations gustatives. Ces vins atypiques rencontrent un franc succès et les prix des bouteilles immergées augmentent régulièrement.

En conclusion, l’immersion des bouteilles de vin dans les eaux marines représente une véritable révolution dans le monde viticole. Cette méthode innovante permet d’obtenir des vins uniques, dont le vieillissement est optimisé grâce aux conditions environnementales sous-marines. Elle offre également des opportunités de développement écologique et suscite un engouement grandissant chez les amateurs de vin. Les fonds marins deviennent ainsi le nouvel eldorado des vignerons en quête d’originalité et de qualité.