Sécheresse 2022 : Veynes en état de catastrophe naturelle

Philippe DONNART

La commune de Veynes reconnue en état de catastrophe naturelle en raison de la sécheresse de 2022

Dans un communiqué publié ce vendredi 6 octobre, la préfecture des Hautes-Alpes a annoncé que la commune de Veynes bénéficie désormais d’une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Cette décision fait suite à un arrêté officiel publié au Journal Officiel il y a 48 heures.

Les habitants de Veynes, qui sont concernés par cette reconnaissance et qui sont assurés, ont un délai de 30 jours à compter de la publication de l’arrêté pour déclarer leur sinistre auprès de leur compagnie d’assurances, si cela n’a pas déjà été fait auparavant.

Cette annonce intervient suite à la décision prise par la préfecture des Hautes-Alpes le 27 septembre dernier. En effet, cette dernière avait alors annoncé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle en faveur de la commune de Valserres. Veynes est ainsi la treizième commune du département à bénéficier de cette reconnaissance en raison de la sécheresse qui a durement frappé la région en 2022.

La sécheresse de l’année précédente a entraîné de nombreux mouvements de terrains, causant ainsi des dégâts importants dans plusieurs communes des Hautes-Alpes. Les autorités locales ont donc pris des mesures pour venir en aide aux sinistrés et leur permettre de bénéficier d’une indemnisation.

Les habitants de Veynes concernés par cette situation sont invités à se rapprocher de leur compagnie d’assurances le plus rapidement possible, afin de formaliser leur déclaration de sinistre. Les dossiers seront examinés avec attention et les indemnisations correspondantes seront versées dans les plus brefs délais.

Des mesures pour faire face aux conséquences de la sécheresse

La sécheresse de 2022 a eu des conséquences dramatiques dans la région des Hautes-Alpes. Les mouvements de terrains causés par le manque d’eau ont entraîné des dégâts matériels importants, mettant en péril de nombreuses infrastructures.

Afin d’aider les communes touchées à faire face à ces conséquences, la préfecture des Hautes-Alpes a mis en place des mesures d’accompagnement. La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle en est une, permettant aux sinistrés d’être indemnisés pour les dommages subis.

Il est essentiel que les personnes concernées par cette reconnaissance se manifestent auprès de leur compagnie d’assurances dans les délais impartis. En effet, toute déclaration effectuée après le délai de 30 jours ne pourra pas être prise en compte et les sinistrés ne pourront pas prétendre à une indemnisation.

Les autorités locales mettent tout en œuvre pour que les indemnisations soient versées dans les plus brefs délais, afin de permettre aux sinistrés de reconstruire leurs vies au plus vite. Dans cette période difficile, il est important de soutenir les communes touchées et de les accompagner dans leur processus de reconstruction.

La sécheresse est un phénomène de plus en plus fréquent dans notre pays. Il est donc primordial de prendre des mesures pour anticiper les conséquences de ce type de catastrophe naturelle et protéger nos infrastructures des dommages potentiels.