Sécurisez votre avenir au Japon – Les travailleurs et les chefs s’assurent tous azimuts !

Philippe DONNART

Updated on:


Au Japon, les entreprises d’assurance sont confrontées à des problèmes uniques, tels que les dommages causés par des plaisanteries de la part de leurs employés, ce qui entraîne des coûts pour l’entreprise. En parallèle, les employés doivent également se protéger, en particulier contre le harcèlement.

Au Japon, les entreprises se protègent des mauvaises blagues de leurs employés

Au Japon, les entreprises font face à des incidents embarrassants impliquant des employés qui se livrent à des comportements inappropriés. Ces blagues peuvent aller de la simple farce à des actes plus graves comme des vidéos de mauvais goût publiées sur les réseaux sociaux. Ces incidents ont suscité un scandale récent dans le pays, incitant les PME à trouver des solutions pour y faire face.

Le coût d’équipements endommagés ou des formations nécessaires pour recadrer les équipes

Ces incidents ont un impact financier pour les entreprises, notamment en raison de la nécessité de remplacer des équipements endommagés, de fermer temporairement pour gérer la crise ou de dispenser des formations supplémentaires aux équipes. Les pertes de revenus causées par ces problèmes sont également significatives pour les petites entreprises.

Face à ce problème croissant, les compagnies d’assurance proposent désormais des solutions pour couvrir ces risques, offrant aux PME une protection contre les pertes de revenus dues à des actes répréhensibles de la part de leurs employés. Par exemple, en cas de nécessité de remplacement d’un équipement endommagé ou souillé, les entreprises peuvent être remboursées. De même, les frais liés à la tenue de séminaires pour recadrer les équipes peuvent également être pris en charge.

Des assurances aussi pour les employés, contre le harcèlement des clients ou des managers

Outre la protection des entreprises, il existe également des assurances pour les employés afin de les protéger contre diverses formes de harcèlement. Au Japon, le harcèlement au travail est un problème sérieux, et les compagnies d’assurance proposent des solutions pour aider les employés à faire face à des situations de harcèlement, que ce soit par des clients ou des managers. Ces polices d’assurance couvrent non seulement les dommages et intérêts pour les employés victimes de harcèlement, mais elles prennent également en charge les frais de séminaires internes visant à prévenir de futurs incidents.

En résumé, face à la prolifération d’incidents embarrassants impliquant des employés et les conséquences financières qui en découlent, les entreprises au Japon se tournent de plus en plus vers les compagnies d’assurance pour trouver des solutions de protection. Ces assurances offrent un filet de sécurité pour les entreprises et les employés, les aidant à faire face aux répercussions économiques et personnelles de comportements inappropriés sur le lieu de travail.